Diversité végétale en milieu urbain : l'exemple des Hauts-de-Seine

par Audrey Muratet

Thèse de doctorat en Écologie

Sous la direction de Jean Broutin.

Soutenue en 2006

à Paris 6 .


  • Résumé

    L’objectif de cette thèse est de contribuer à l’étude des facteurs anthropiques contrôlant la répartition et la diversité des habitats urbains à différentes échelles : le paysage, la communauté et l’espèce. Un échantillon représentatif des communautés végétales d’un territoire fortement urbanisé, les Hauts-de-Seine, a été étudié. La création de l’indice d’intérêt floristique, IF, nous a permis d’évaluer leur diversité floristique. A l’aide du mode d’occupation des sols nous avons pu mesurer l’impact des structures urbaines sur la composition floristique des stations d’un même habitat. Nous avons étudié l’impact de paramètres environnementaux et anthropiques sur la composition floristique d’un réseau de friches urbaines, un habitat à diversité floristique élevée. Nous nous sommes finalement intéressés à l’impact des invasions biologiques sur les communautés végétales urbaines en étudiant trois espèces invasives.

  • Titre traduit

    Plant diversity in urban zones : the example of the Hauts-de-Seine department in France


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (119 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 58-60

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2006 206
  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle (Brunoy, Essonne). Bibliothèque d'écologie générale.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : EGBJ-Th-3
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.