Couplages entre l'assemblage du nucléosome et la réponse cellulaire aux stress génotoxiques

par Aurélie Lautrette

Thèse de doctorat en Biophysique

Sous la direction de Jean-Michel Neumann.

Soutenue en 2006

à Paris 6 .


  • Résumé

    Les cellules sont en permanence soumises à des stress génotoxiques induisant des dommages de leur ADN. Elles ont mis en place des mécanismes spécifiques pour détecter ces dommages, signaler leur présence et les réparer. Ce travail a pour but de mieux comprendre les mécanismes de couplage entre la signalisation des dommages de l’ADN et l’assemblage de la chromatine (complexe protéique qui protège et régule l’accessibilité de l’ADN). Il s’intéresse plus particulièrement à deux protéines multifonctionnelles: la kinase Rad53, qui orchestre la réparation des dommages de l’ADN et la division cellulaire, et Asf1, un chaperon d’histones impliqué dans l’assemblage de la chromatine. Par une approche couplant biochimie et biologie structurale, nous avons caractérisé in vitro le mode d’interaction entre Asf1 et les histones et, entre Asf1 et Rad53. Cette étude est associée à l’analyse du rôle fonctionnel de ces interactions in vivo dans les cellules de levure.

  • Titre traduit

    Coupling mechanisms between nucleosome assembly and the cellular response to DNA damage


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (257 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 243-257

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2006 193
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.