Lymphocytes T régulateurs naturels de l'autoimmunité : nature, bienfaits et méfaits : étude de leur physiologie et leur rôle dominant dans les réactions immunitaires materno-foetales et anti-tumorales

par Guillaume Darrasse-Jèze

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de David Katzmann.

Soutenue en 2006

à Paris 6 .


  • Résumé

    Au cours de cette thèse, nous avons étudié la physiologie, le rôle et les mécanismes établissant la tolérance dominante des lymphocytes T régulateurs naturels de l’autoimmunité (Tregs), qui jouent un rôle majeur dans le maintien de la tolérance au soi et la régulation immunitaire. Nous avons démontré leur apparition précoce pendant le développement fœtal, précisé leur ontogénie thymique, étudié leur homéostasie in vivo et caractérisé une sous-population de Tregs stimulée en permanence localement par les antigènes du soi. Nous avons aussi mis en évidence le rôle des Tregs dans la tolérance materno-fœtale et élucidé le mécanisme qui leur permet d’établir une tolérance dominante aux cellules tumorales. Le statut immunologique et la cinétique d’activation respectifs des T effecteurs anti-tumoraux et des Tregs mémoire lors de l’émergence d’une tumeur favorise inéluctablement ces derniers. Ces découvertes modifient notre vision du sytème immunitaire et ouvrent des perspectives thérapeutiques.

  • Titre traduit

    Regulatory T cells : nature, benefits and misdeeds : physiological study and dominant role in maternal-fetal and tumor immune tolerance


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Natural regulatory T cells (Tregs) play a key role in self-tolerance and immune regulation. We have studied their physiology and the obtained results encouraged us to evaluate their functions in the control of immune responses during pregnancy and cancer. The demonstration of their emergence together with the first T cells during human fetal development and their thymic ontogeny indicated that the generation of Tregs is consubstantial to the generation of the immune system. Study of their homeostasis in normal mice revealed the existence of a Treg subset continuously activated, locally, by self-antigens. We also observed that Tregs play a major role in maternal-fetal and tumor immune tolerance. The memory Tregs overwhelm anti-tumor effector responses by a very early and brisk response that pre-empt the slower activation of effector T cells at the very time of tumor emergence. These results have profound implications in fundamental comprehension of immune system and in cancer therapy.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (189 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 153-177

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2006 160
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.