Cinétique de réactions ligand-récepteur en surface : étude fondée sur l'utilisation de colloïdes magnétiques

par Laetitia Cohen-Tannoudji

Thèse de doctorat en Chimie et Organisation

Sous la direction de Jérôme Bibette.

Soutenue en 2006

à Paris 6 .


  • Résumé

    Ce manuscrit présente une étude des cinétiques de réactions ligand-récepteur sur des surfaces en regard, fondée sur l’utilisation de particules magnétiques colloïdales. Notre démarche repose sur la mesure de cinétiques de formation de doublets indépendants de particules, déclenchée par l’application d’un champ magnétique. Ces mesures sont directement reliées aux constantes cinétiques du couple ligand-récepteur à la surface des particules magnétiques. En considérant le couple streptavidine-biotine, nous avons validé notre approche et mis en évidence une source de variabilité des constantes d’association en surface : le degré de confinement des réactifs sur les surfaces. Pour les configurations les plus rapides, nous avons appréhendé la constante d’association comme limitée par des processus de diffusion, associés à la dynamique des particules colloïdales. Pour les configurations les plus lentes, où les réactifs sont les plus confinés en surface, le ralentissement observé est attribué à une diminution de l’efficacité des rencontres entre réactifs. Nous avons également étudié la cinétique d’association entre cadhérines, molécules directement impliquées dans l’adhésion cellulaire. Nous avons mis en évidence l’influence des conditions de contact sur l’état d’adhésion entre cadhérines. Pour les deux états d’adhésion « profonds » observés, nous avons mesuré une constante cinétique d’association plus lente que celle de l’interaction streptavidine-biotine.

  • Titre traduit

    Kinetics of ligand-recept reactions on surfaces a study based on magnetic colloïds


  • Résumé

    This manuscript introduces a new magnetic-colloid-based method for studying ligand-receptor reactions between apposed surfaces. The method consists in measuring the kinetics of formation of independant doublets of colloidal magnetic particles. This kinetics is directly linked to the kinetic constants of the ligand-receptor couple at the surface of the particles. This approach has been validated by considering the streptavidin-biotin couple. The tunability of the association kinetic constant has been explored. In this respect, the degree of confinement of molecules on surfaces has been found relevent. For the faster configurations, the association kinetic constant has been apprehended as limited by a diffusion process imposed by the dynamics of the colloidal particles. For the slower configurations, the efficiency of encounter between molecules is decreased by a stronger confinement. The association kinetic constant has also been measured for cadherins, which are directly involved in cell adhesion. We have highlighted the influence of the contact conditions on the adhesion state. For both observed adhesion states, the association kinetic constant has been found slower than for the streptavidin-biotin couple.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par [CCSD] [diffusion/distribution] à Villeurbanne

Cinétique de réactions ligand-récepteur en surface : étude fondée sur l'utilisation de colloïdes magnétiques

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (232 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 219-220

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2006 157
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.