L' orobanche rameuse en France : le couple orobanche ramosa L. / Nicotiana tabacum L. : biologie, spécificité et méthodes de lutte

par Marianne Brault-Hernandez

Thèse de doctorat en Diversité du vivant

Sous la direction de Georges Sallé.

Soutenue en 2006

à Paris 6 .


  • Résumé

    En France, Orobanche ramosa L. Est en constante extension dans les cultures de colza d’hiver, de tabac et de chanvre textile. Après avoir montré les capacités d’adaptation du parasite à de nombreuses cultures, une corrélation a été mise en évidence entre les principaux stades de développement de l’orobanche sur tabac et la "somme des températures". La spécificité de la relation hôte/parasite étant une notion très complexe, des recherches analytiques ont été menées sur les exsudats racinaires produits par l’hôte et sur la virulence du parasite. L’utilisation de marqueurs RAPD a révélé une importante variabilité génétique entre trois populations d’O. Ramosa récoltées sur trois hôtes différents (colza, tabac et chanvre), suggérant l’existence de trois pathovars au sein de l’espèce. Un protocole de traitement par l’hydrazide maléique, à la fois efficace sur le niveau de l’infestation et sur la viabilité des graines d’orobanche produites durant l’année de culture, a été mis au point.

  • Titre traduit

    Branched broomrape in France : the association Orobranche ramosa tabacum L. : biology, specificity and control methods


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (192 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 175-192

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2006 151
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.