Modèle litomosoides sigmodontis-wolbachia-rongeurs : réponse cellulaire et biologie filarienne en fonction de l'hote, des mues, et la charge parasitaire

par Tarik Attout

Thèse de doctorat en Génétique, Biologique et Immunologie des infections parasitaires

Sous la direction de Odile Bain.

Soutenue en 2006

à Paris 6 .


  • Résumé

    Litomosoides sigmodontis est la seule espèce filarienne qui se développe chez la souris immunocompétente. Pour comprendre les mécanismes de protection contre l’infection filarienne et les relations hôte-parasite, diverses situations ont été comparées: souris sensibles BALB/c vs résistantes C57BL6; BALB/c inoculées avec 25L3 vs 200L3; BALB/c vaccinées par larves irradiées, avec administration de l’épreuve 5 mois plus tard. Le développement filarien et la réponse immunitaire sont analysés chronologiquement en suivant les compartiments visités par la filaire, tissu sous-cutané, ganglions lymphatiques sur la voie de migration des larves, et cavité pleurale où réside ce parasite. De plus, des questions particulières sont étudiées: la genèse des granulomes et leurs relations avec les mues et l’altération des filaires, le comportement alimentaire des filaires ainsi que leur localisation dans la cavité pleurale. Quel que soit le protocole, la réponse immunitaire est orientée vers le type Th2.

  • Titre traduit

    Litomosoides Sigmodontis-Wolbachia-Rodents model : cellular response and filarial biology depending of host, moults, and parsite load


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (244 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 136-158

Où se trouve cette thèse\u00a0?