Action de l'oxaliplatine sur le cycle cellulaire et son incorporation dans les lignées cancéreuses humaines

par Sara William Faltaos

Thèse de doctorat en Pharmacie

Sous la direction de Gérard Bastian.

Soutenue en 2006

à Paris 5 .


  • Résumé

    L’oxaliplatine (L-OHP) est utilisé pour le traitement du cancer colorectal. Nous avons utilisé quatre lignées tumorales humaines : HT29, MCF7, Hela et A549. L’étude de cytotoxicité a montré que les lignées HT29, Hela et MCF7 sont plus sensibles que la lignée A549. L’effet principal du L-OHP sur le cycle cellulaire est un arrêt des cellules en G2/M sauf pour la lignée A549, les cellules sont bloquées en G0/G1. Après 12 h de traitement ; seules les lignées MCF7 et Hela ont montré une induction de l’apoptose. Après 72 h de traitement l’apoptose a été induite pour toutes les lignées. La fixation du platine dans les compartiments cellulaires augmente avec le temps. Les études pharmacologiques que nous avons présentées suggèrent que la perfusion de l’oxaliplatine doit être prolongée au moins 6 h plutôt que 2 h, pour permettre au médicament de mieux pénétrer la tumeur, de modifier efficacement le cycle cellulaire et d’induire l’apoptose. Les études cliniques sont en faveur de cette hypothèse.

  • Titre traduit

    Action of oxaliplatin on cell cycle and its incorporation in human cancer cell lines


  • Résumé

    L’oxaliplatin (L-OHP) is used for treatment of colorectal cancer. We have used four human cancer cell lines: HT29, MCF7, Hela and A549. The study of cytotoxicity has showed that HT29, MCF7 and Hela are more sensitive to treatment than A549. The principal effect of L-OHP on the cell cycle is an arrest of cells in G2/M phase except for A549, which is arrested in G0/G1. After 12 h of treatment, only MCF7 and Hela have showed induction of apoptosis. After 72 h of treatment apoptosis was induced for all cell lines. The accumulation of platinum in all cellular compartments increased with time. The pharmacological studies that we have presented suggest that L-OHP perfusion should be extended at least 6 h than 2 h, in order that drug penetrate better the tumour, to modify effectively the cell cycle and induce apoptosis. The recent clinical studies are in favour of this hypothesis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (191 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 179-185

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TPHB 9764
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 7645
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.