Mécanismes d'invasion de "Neisseria meningitidis" dans les cellules endothéliales humaines : rôle de la cortactine et mécanismes de son recrutement à la membrane plasmique

par Mélanie Lambotin

Thèse de doctorat en Sciences. Biologie cellulaire

Sous la direction de Pierre-Olivier Couraud.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les cellules sont capables de se déformer, de manière passive ou active (muscle), de se déplacer (macrophages, spermatozoïdes), de résister à des contraintes de pressions (cartilage, os) ou de tension (peau, tendons), ou encore d’émettre des extensions membranaires plus ou moins mobiles (cils, flagelles, villosités, pseudopodes). Ces propriétés mécaniques résultent de la présence dans toutes les cellules d’un système de microfibrilles protéiques, appelé cytosquelette. Ce cytosquelette est un réseau interne particulièrement dense, constitué des microtubules, des filaments intermédiaires et des microfilaments d’actine. Le cytosquelette est en perpétuel remaniement, alternant successivement. .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 Vol (x p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 72-87

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque médicale Necker-Enfants malades (Bibliothèque fermée pour travaux) (Paris). Service commun de la documentation.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : 2006N27S/0710399328
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.