Le mariage des chrétiens selon le traité d'Innocent III, du quadruple aspect des noces (De Quadripartita Specie Nuptiarum) : origines et tradition des rites du mariage en Occident

par Marie-Odile Mouton-Bonnichon

Thèse de doctorat en Anthropologie religieuse

Sous la direction de Philippe Laburthe-Tolra.

Soutenue en 2006

à Paris 5 .


  • Résumé

    Les rites profanes et liturgiques du mariage à Rome, à la fin du XII0 siècle, seront étudiés à partir d’un traité latin, inédit en français, de Lothaire de Segni (Innocent III, 1198- 1216), Du Quadruple aspect des noces (De Quadripartita Specie Nuptiarum). L’origine de ces rites sera recherchée dans l’évolution depuis l’Empire romain d’une quadruple tradition juive, gréco-romaine, chrétienne et germanique. La permanence des rites, mais aussi leur transformation, ou certaines éliminations, avec les ruptures de sens qu’elles impliquent, doivent être établies à partir des sources écrites et iconographiques qui couvrent le champ culturel de l’Occident médiéval latin. Le langage gestuel peut apporter des précisions sur le symbolisme des rites et dégager un complément sur l’implicite, à lire dans les témoignages écrits sur les rites nuptiaux.

  • Titre traduit

    Christians’ Marriage from Innocent III’ s Treaty On the quadruple aspect of nuptials (De quadripartita specie nuptiarum) : Wedding Rites’s origins and tradition of Occident


  • Résumé

    The aim of this research is to examine the secular and liturgical rites pertaining to marriage in Rome at the end of the XIIth century based on a Latin treaty by Lothaire de Segni (Innocent III, 1198-1216) entitled On the quadruple aspect of nuptials and unpublished in French. The origin of these rites will be traced in the evolution of a quadruple tradition -Jewish, Greco-Roman, Christian and Germanic- since the Roman Empire. The objective is also to establish the permanence of these rites as well as their transformations and even, in some cases, their eliminations with the losses of signification implied in that, based on the written and iconographic sources which cover the cultural field of the Latin Medieval Occident. The gestural language can reveal some interesting points on the symbolism of these rites and bring out additional information on the implicit meaning in the written testimonies about nuptial rites.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (511 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 489-509. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.