La dynamique des prépositions en et sur dans leur usage spatial en français contemporain

par Gaële Paradis

Thèse de doctorat en Linguistique générale

Sous la direction de Colette Feuillard.

Soutenue en 2006

à Paris 5 .


  • Résumé

    Cette recherche a pour objet l’étude de la dynamique des prépositions en et sur en tant que marqueur de la fonction spatiale en français. Lobjectif est de préciser les effets des usages émergents mis au jour par un relevé in-vivo et une enquête, sur la structuration du système. Le premier chapitre définit le cadre théorique, les concepts opératoires et examine différentes études consacrées à l’emploi spatial des prépositions dans, en, sur et à. Le deuxième chapitre présente le corpus et la méthodologie de recueil des données, allant des observations in-vivo à l’enquête. Les troisième et quatrième chapitres décrivent les usages standards et émergents des prépositions dans, en, à et sur à travers l’étude des résultats de l’enquête. Enfin, le dernier chapitre examine la production et l’acceptation de ces nouveaux usages à partir des variables externes retenues et tente d’expliquer, du point de vue linguistique, l’émergence de ces structures en référence aux facteurs internes.

  • Titre traduit

    The dynamic of the prepositions en and sur in their spacial uses in French


  • Résumé

    The aim of the research is to study the dynamic of the prepositions en and sur as a marker of the space French function. The objective is to specify the effects of the emergent uses put at the day by a statement in-vivo and an investigation, about the structuring of the system. The first chapter defines the theoretical framework, the operational concepts and examines various studies devoted to the space use of these prepositions. The second chapter presents the corpus and the methodology of collection of the data, energy of the observations in-vivo to the investigation. The third and fourth chapters describe the standard and emergent uses prepositions dans, en, à and sur through the study of the resuits of the investigation. Lastly, the final chapter examines the production and the acceptance of these new uses starting from the external variables reserves and tries to explain, from the linguistic point of view, the emergence of these structures in reference to the internal factors.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (412 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 352-365. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10509
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.