Activités psychomotrices, apprentissages moteurs et dynamique socio-affective en EPS : les effets différentiels de quatre modalités relationnelles d'apprentissage chez des élèves de Cours Moyen

par Claire Doyen

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Pierre Parlebas.

Soutenue en 2006

à Paris 5 , en partenariat avec Groupe d'étude pour l'Europe de la culture et de la solidarité (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Bertrand During.

Le jury était composé de Pierre Parlebas, Bertrand During, Philippe Meirieu, Luc Collard, Michel Delaunay.


  • Résumé

    Tout apprentissage scolaire se réalise en co-présence. Et pourtant, les activités psychomotrices sont fréquemment enseignées en éducation physique et sportive en faisant abstraction de cette présence d'autrui. L’objet de ce travail est d’étudier les effets différentiels dus à quatre modalités relationnelles d' apprentissage moteur, auprès de 400 sujets répartis dans 17 classes de Cours moyen. On a procédé à I' apprentissage de trois activités motrices le roller, la course de vitesse (40m) et le kayak. Les variables manipulées sont d’une part trois modalités psychomotrices : la comotricité de simultanéité, la comotricité d’alternance et la motricité en isolé, d’autre part une modalité sociomotrice : la sociomotricité de coopération. La méthodologie employée est celle d’une quasi-expérimentation en situation scolaire réelle. Des parcours chronométrés (et filmés), sont interpolés entre pré-tests et post-tests moteurs ainsi qu’entre pré-questionnaires et post-questionnaires sociométriques. Un questionnaire d'opinions semi-fermé est soumis aux sujets en fin d' expérimentation. Le chronométrage et les grilles d’évaluation des comportements moteurs ont mis en évidence des effets plus accusés de transfert positif pour les modalités comotrices, notamment dans le cas de l’alternance. Les tableaux dyadiques ont révélé que la cohésion socio-affective des groupes d' expérience pouvait être influencée en fonction du degré de relation interpersonnelle instauré dans les apprentissages moteurs. Les reponses aux questions fermées du questionnaire ont mis au jour la préférence des élèves pour la sociomotricité de coopération. Les résultats obtenus doivent être interprétés avec nuance. Croisés entre eux, ils permettent de caractériser chaque modalité relationnelle testée et de proposer quelques clés utiles au motricien pédagogue.

  • Titre traduit

    Psychomotor activities, motor learning and socio-affective dynamics in physical education : the differential effects of four relational learning modalities with aged 9-11 pupils


  • Résumé

    AIl learning at school happens in ‘co-presence’. And yet, psycho-motor activities are frequently taught within Physical Education sessions ignoring the reality of someone else’s presence. The object of the present work is to study the differential effects due to four relational modalities of motor learning on 400 subjects dispatched in 17 year 4 and 5 classes (9-11 age group). Three motor activies were concerned roller-skating speed running (40 meters) and canoeing. The variables manipulated are on the one hand three motor modalities simulteneous co-motor activity, alternating co-motor activity, and isolated motor activity and on the other hand, a socio-motor modality cooperative socio-motor activity. The methodology retained s that of a quasi-experiment in real school situation. Courses timed and filmed are nterpolated between motor pretests and posttests as weII as between sociometric pre-questionnaires and postquestionnaires. A semi-closed questionnaire to collect opinions is submitted to the subjects at the end of the experiment. Time keeping and asessment grids of motor behavious have brought to light more positive transfer effects for co-mortor modalities especially in the case of alternateness. The dyadic tables have revealed that socio-affective cohesion of the experimentation groups could be influenced in function of the level of interpersonal relationship established in the learning of motor activities. The preference of pupils for socio-motor cooperation has been brought to light by the answers to the closed questions of the questionnaire. The results obtained should be interpreted with nuance Cross-checking the collected data permits to characterize each tested relational modality and propose some keys to the motor pedagogue.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (500 p., [197] f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 488-497

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : it15-362
  • Bibliothèque :
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10430
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.