Travail de la pensée et théorie du corps à la lumière de la clinique de l'épilepsie

par Isabelle Gernet

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Christophe Dejours.

Soutenue en 2006

à Paris 5 .


  • Résumé

    Reconnaître que l’affectivité participe à la formation de la connaissance n’est plus à débattre aujourd’hui, tant dans le champ de la psychologie, qu’en psychanalyse ou dans les neurosciences. Pourtant le statut accordé à l’affectivité demeure l’objet de controverses. L’enjeu de la thèse a été de mettre en évidence l’expérience subjective du corps dans le travail de la pensée, à partir de cas de sujets épileptiques. Les hypothèses débattues contribuent à la mise en lumière de la place de la motricité, dans le cadre de propositions référées à la métapsychologie freudienne, aux théories psychosomatiques, ainsi qu’aux théories neuroscientifiques sur la pensée. L’engagement du corps dans le travail de la pensée contribue à révéler l’existence d’un corps subjectif, ou corps érotique, distinct du corps biologique. Les principaux acquis de la thèse sont théoriques mais soulèvent aussi des questions pratiques au regard des progrès techniques dans les formes de prise en charge de l’épilepsie.

  • Titre traduit

    Work of thought and theory of body in the light of the clinics of epilepsy


  • Résumé

    Nowadays conceding that affectivity is a part of the formation of the knowledge is flot a question to debate, neither for psychology nor for psychoanalysis or neurosciences. Even so, the status of affectivity remains a matter of controversy. The stake of the thesis was to underline the subjective experience of the body in the work of thought, explored through a study of several epileptic patients cases. The hypothesis which were debated put in light the role of the motor function as a part of the propositions referred to the Freudian rnetapsychology, but also to psychosomatic and neuroscientific theories on the thought. The engagement of the body in the work of thought contributes to reveal the existence of a subjective body, an erotic body, which is distinct from the biological body. The principal achievements of the thesis are theoretical, but bring up as well practical questions to examine in the future, with regard to the technical progresses ofthe therapeutics of epilepsy.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (263 - 54 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 243-261

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10259
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.