L'enfant hyperactif : anomalie cérébrale ou défaut d'élaboration mentale ?

par Remi Combret

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Rosine Debray.

Soutenue en 2006

à Paris 5 .


  • Résumé

    Ce travail de recherche, effectué dans un groupe hospitalier, porte sur 22 enfants diagnostiqués comme hyperactifs par un neuropédiatre. Après avoir discuté de la validité du TDA/H, ce simple point de vue de la cotation puis de la quantification des symptômes est délaissé au profit d’une approche psychodynamique. L’analyse du fonctionnement mental, cognitif et psychique, amène à se référer au cadre général des pathologies limites de l’enfance pour l’ensemble de ces enfants. De manière plus fine, une diversité des registres de fonctionnement psychique, marquée par des colorations névrotique ou prépsychotique, apparaît au sein de cette organisation mentale commune. Suite à l’analyse des économies psychiques individuelle et familiale, l’hyperactivité motrice peut s’entendre en tant que procédé auto-calmant participant à une lutte contre la perte de l’objet et amenant à des réassurances narcissiques en sollicitant et en se rappelant à l’environnement extérieur. L’approche longitudinale de cette recherche, s’intéressant aux effets de la ritaline, montre que les bénéfices en termes d’agitation motrice sont éphémères et liés à la durée d’action du médicament. Dans le même temps, les effets attendus sur le plan des performances cognitive et scolaire sont peu probants et les questions de la dépendance aux amphétamines ainsi que d’une évolution vers la psychopathie à l’entrée dans l’adolescence restent entières.

  • Titre traduit

    The hyperactive child : cerebral anomaly or defect of mental elaboration?


  • Résumé

    This research work, made in a hospital complex, concerns 22 chiidren diagnosed as hyperactive persons by a neuropaediacian. After having discussed the validity of TDA/H, this simple point of view of a quotation then the quantification of the symptoms is forsaken for the benefit ofa psychodynamic approach. The analysis of a mental cognitive and psychic operation brings to refer to the general frame of the limit pathologies ofthe childhood for all these children. In a finer way, a variety of the registers of psychic functioning, marked by nevrotic or prepsychotic colourings, appears within this common mental organization. Further to the analysis of the individual and family psychic savings, the driving hyperactivity can get as proceeded auto-calming participating in a fight against the loss of the object and bringing to narcissistic reinsurances by seeking and by remembering itself to the external environment. The longitudinal approach of this research, being interested in the effects of the ritaline, shows that profits in term of driving excitement are short-lived and bound to the duration of action of the medicine. At the same time, the effects waited from the point of view of the cognitive and school performances are little convincing and the questions of the dependence in amphetamines as well as the evolution towards the psychopathy in the entrance to the adolescence remain whole.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. ( 355 p, 76 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 344-348

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10255
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.