Diversité des sensibilités aux nuisances urbaines et diversité des représentations sociales en milieu d'habitat : la variabilité des réactions aux bruits et aux nuisances de l'environnement comme phénomènes sociaux individualisés

par Tatiana Denise Jeanne Guelin

Thèse de doctorat en Psychologie sociale et environnementale

Sous la direction de Gabriel Moser.

Soutenue en 2006

à Paris 5 .


  • Résumé

    La variabilité interindividuelle et sociale des gênes conscientes relatées aux bruits et à d’autres nuisances de l’environnement, en contexte d’habitat urbain. Approche «holistique » à l’interface de l’anthropologie et de la psychologie sociale de tradition sociologique. Le vécu des bruits et des nuisances est appréhendé comme un fait psychique et social «total» renvoyant, en définitive, à l���individu comme unité d’analyse. Étude de cas comparative dans deux sites de deux villes moyennes françaises, aux contextes d’habitat et de population contrastés, exposés aux bruits industriels ; l’un étant exposé aussi aux bruits de circulation, de voisinage ainsi qu’aux pollutions atmosphériques et aux odeurs d’égout. Mise au jour: de configurations - individuelles et collectives- de représentations, d’attitudes et de comportements relatés, distinctifs des vécus de ces nuisances ; à partir des interprétations, par les enquêtés, des « matériaux» et ressources factuelles les concernant.

  • Titre traduit

    Diversity of awareness related responses to urban nuisances and diversity of social representations within dwelling contexts :variability of reactions to noises and environmental nuisances as social individualized phenomena


  • Résumé

    Research on individual and social annoyance perception variability of noise and other environment pollution in urban contexts: within an interdisciplinary holistic approach referring to anthropology and sociological tradition social psychology. We first take into account the concrete reality as experienced by individuals, in order to progressively differentiate the distinctive factors of their responses to nuisances. A case study investigation was conducted within two French middle size towns, with contrasting dwelling settings, exposed to industrial noise, to neighbourhood and intense traffic noises, to air pollution and to open-air sewer river emanations. The results bring to light : a diversity of individual and collective patterns of representations, attitudes and related behaviours which interfere in a meaningful way with perceptions and real-life nuisances in people’s experience; the way the investigated inhabitants are building interpretations from the contextual ‘resources”.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (352-751 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 691-698. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10262
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.