Adaptation au changement, remaniements identitaires et reconnaissance au travail : le cas des employés d'entreprises en fusion-acquisition

par Caroline Laure Lafforet

Thèse de doctorat en Psychologie sociale

Sous la direction de Geneviève Vinsonneau.

Soutenue en 2006

à Paris 5 .


  • Résumé

    Cette thèse visait à identifier les facteurs favorisant l’adaptation des individus aux fusions-acquisitions sur le plan identitaire, attitudinal et émotionnel. La première étude, basée sur les narrations de 29 employés au sujet de leurs parcours professionnels et de la fusion-acquisition qu’ils étaient en train de vivre, a révélé quatre types de discours sur les fusions et acquisitions d’entreprises : « individualiste ». « professionnel », « organisationnel » et « sociétal ». La seconde étude, qui s’appuie sur 50 IMIS (Zavalloni & Louis-Guérin. 1984). Montre que les identifications organisationnelles et les représentations des membres des organisations rapprochées dépendent du stade du processus de rapprochement et de la reconnaissance perçue au travail. La troisième étude par questionnaire auprès de 296 employés d’organisations fusionnées a conduit au développement d’un modèle explicatif du succès de ces opérations en termes de satisfaction au travail et d’implication organisationnelle. Ces trois études soulignent le rôle primordial de la reconnaissance perçue au travail dans l’adaptation au changement des employés d’entreprises en fusion-acquisition.

  • Titre traduit

    Adaptation to change, identity alterations and recognition at work : the case of employ from companies that took part in a merger/acquisition


  • Résumé

    The present work aimed at identifying the factors that foster the identity, attitudinal and emotional adaptation of individuals to mergers and acquisitions. The first study,based on the narratives of 29 employees on their career and perceptions of the merger they were experiencing, revealed four types of discourse : “individualistic”, “professional”, “organisational” and “global”. The second study, which is based on 50 MSII (Zavalloni & Louis-Guérin, 1984), shows that organisational identifications and representations of members of merged companies depend on the period of the integration process and the perceived recognition at work. The third questionnaire survey among 296 employees of merged companies led to the development of a causal model that explains the success of mergers and acquisitions in terms of job satisfaction and organisational commitment. Those three studies underline the essential role of perceived recognition at work in the adaptation to change of employees faced to mergers and acquisitions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (160, 97 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Réf. bibliogr. p. 151-160. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10191
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.