Bases neurophysiologiques du traitement des séquences sonores en temps réel : étude des accents métriques

par Donna Abecasis

Thèse de doctorat en Psychologie cognitive

Sous la direction de Carolyn Drake.

Soutenue en 2006

à Paris 5 .


  • Résumé

    Ce travail, réalisé dans le cadre de l’étude du rythme musical, avait pour but d’explorer en temps réel les réponses cérébrales (potentiels évoqués, PE) associées à l’extraction de la métrique. Même en l’absence de différences physiques entre les sons d’une séquence régulière, l’auditeur perçoit une accentuation métrique subjective (temps forts et faibles) associée à la génération d’attentes temporelles. Dans des séquences régulières nous avons introduit des changements d’intensité sonore, induisant une rupture des ces attentes. L’amplitude d’une composante évoquée tardive de��pendante de l'attention (P3) était plus élevée sur des positions accentuées. Dans les études suivantes, des PE plus précoces, latéralisés à gauche, subissaient aussi l’influence de la métrique, même en l’absence de changement. Nos résultats, discutés à la lumière des théories de l’attention, suggèrent que l’accentuation subjective suit un pattem binaire, associé à l’imposition spontanée de schémas métriques implicites.

  • Titre traduit

    Neurophysiological bases of sound sequence processing in real time : a study of metrical accents


  • Résumé

    Within the area of rhythm perception, the present work vas aimed at exploring in real time (using event-related brain potentials, ERPs) the induction of meter. Even in perfectly regular sound sequences and in the absence of physical differences between the tones (isochronous equitone sequences) we tend to perceive “subjective” metrical accenting (strong and weak beats), associated with the generation of temporal expectancies. We introduced occasional violations of expectancies (deviant soft tones) in otherwise equitone sequences. A late, artention-dependent ERP component (P3) showed larger amplitudes in response to deviants in accented positions. In further studies, earlier. Left-lateralised metrical effects on the elicited brain responses were also found, both in standard and deviant tones. Our results, discussed in the light of theories of attention, suggest that “subjective” accenting follows a default binary pattem, possibly due to covert schemes spontaneouslv imposed by listeners.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (235 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f.207-235

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10113
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.