Imitation de gestes non significatifs : étude développementale et comparaison dans le cas de l'autisme

par Nadra Aouka

Thèse de doctorat en Science de la vie et de la santé

Sous la direction de Jacqueline Nadel.

Soutenue en 2006

à Paris 5 .


  • Résumé

    L’objectif de la thèse est d’explorer le développement de l’imitation de gestes non significatifs comme un moyen d’accéder à trois dimensions de base dans l’imitation : la connaissance du corps, l’exploration visuo-spatiale et le contrôle exécutif du geste. Les résultats développementaux permettent d’aborder le deuxième objectif de la thèse : tester la validité de l’hypothèse dyspraxique classiquement avancée pour expliquer les déficits d’imitation dans le cas d’autisme. La méthode a consisté à présenter l’échelle neuropsychologique d’imitation de Goldenberg (1996/1999) à 84 enfants typiques de 2 à 8 ans et à 25 enfants et adolescents avec autisme. Cette échelle a été originellement utilisée pour différencier les déficits de connaissance du corps spécifiques de l’apraxie des déficits visuo-spatiaux rencontrés chez des cérébrolésés droit. L’échelle distingue trois types de gestes non significatifs en fonction des mécanismes impliqués: les positions des mains sur une partie du visage (connaissance du corps), les configurations des doigts (analyse visuo-spatiale) et la combinaison des deux. Les résultats indiquent une acquisition plus précoce de la connaissance du corps que de l’analyse visuo-spatiale chez les enfants typiques, mais pas chez les enfants avec autisme de même âge développemental. L’analyse des erreurs permet d’en dresser un bilan développemental. Sur cette base, il apparaît que les enfants avec autisme de très bas niveau cognitif présentent des erreurs d’imitation de type développemental et exécutif mais pas d’erreur caractéristique de l’apraxie. Conclusion : La prise en compte de la dimension multifactorielle de l’imitation est déterminante dans les profils de performance imitative des enfants typique et des enfants avec autisme. L’analyse des types d’erreur a permis de mettre en doute l’hypothèse dyspraxique dans le cas d’autisme, malgré la présence d’un déficit de connaissance du corps chez les enfants de très faible niveau cognitif.

  • Titre traduit

    Imitation of meaningless gestures a developmental study and comparison with ASD (Austism spectrum disorders)


  • Résumé

    Aim: The present study explores the development of imitation of meaningless gestures as a way to investigate three basic dimensions of imitation: body-knowledge, visuo-spatial analysis and executive control. Developmental findings allow to approach the second aim ofthe study: test the validity of dyspraxic hypotheses classically considered as underlying the imitation performance in autism. Method: We used a neuropsychological task developed by Goldenberg (1996/1999) originally designed to differentiate body knowledge impairments that are typical of apraxic patients from visuo-spatial deficits observed in patients with right brain damage. The task included three types of meaningless gestures: hand positions relative to the head and face, finger configurations achieved under visual control, and combined gestures which required the planning of both hand positions and finger configuration. The imitation of meaningless gestures was examined with 84 typically developing children aged from 2 to 8 years-old (assigned to 6 age groups) and 25 children and adolescents with autism. Results show an earlier access to body-knowledge than to visuo-spatial analysis in typical children but flot in children with autism of similar developmental age. Combined gestures are of late imitation in the two groups. The analysis of imitation errors as a function of age allowed us to demonstrate that children with autism present developmental and executive errors but no apraxic errors. Conclusion: Taking into account the multifactorial dimension of imitation is a key element in the imitative profile of typical and clinical chiidren. The analysis of errors suggests to reconsider the dyspraxic hypothesis of autism, although very low functioning children with autism have an obvious deficit in body-knowledge.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (182 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 165-182

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10116
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.