L'eau comme enjeu : territoire, identité et conflits d'usages

par Oscar Eduardo Navarro Carrascal

Thèse de doctorat en Psychologie sociale et environnementale

Sous la direction de Gabriel Moser.

Soutenue en 2006

à Paris 5 .


  • Résumé

    L’eau occupe aujourd’hui la scène politique mondiale. Les pénuries et les sur-utilisations des ressources aquatiques attisent des conflits divers. La coexistence sur un même territoire de différents groupes ayant des caractéristiques socioculturels différentes, entrave un développement social harmonieux. L’objectif de ce travail est donc de mettre en évidence les différentes conceptions attachées à l’eau, d’identifier les idéologies sous-jacentes et d’établir des relations entre celles-ci et les pratiques sociales déclarées par divers usagers d’une même ressource en eau. Le terrain d’étude est une région théâtre de conflits permanents liés à l’eau la Sierra Nevada de Santa Marta, le massif montagneux de littoral plus haut au monde, situé au nord de la Colombie. Ce site possédant une très grande diversité naturelle où cohabitent des groupes culturellement divers, s’y confrontent les intérêts et les besoins en eau des peuples indiens, des paysans locaux et de villes autour. Sacrée pour les uns, marchandise pour les autres, l’eau se situe au cœur des conflits. A l’aide d’une recherche documentaire et des entretiens non structurés et structurés, nous avons mis en évidence deux représentations sociales différentes : écologique et utilitaire, expliquées fondamentalement par la distinction de valeurs identitaires, mais aussi par la différence de pratiques liées à la source. Nous avons exploré l’ancrage de ces représentations dans les groupes d’usagers à travers d’un e modèle de relation à l’eau » opérationnalisé à partir des perceptions de l’état de la source, évaluations des usages, attribution de responsabilités et attitudes face aux différents enjeux liés à l’eau et à son utilisation. Finalement une proposition pour l’intervention à était faite sur la question des conflits de gestion de l’eau, basé sur la diversité sociocognitive liée à celle-ci et inspirée sur une approche communautaire d’intervention sociale pour la gestion équitable et consensuelle de la ressource.

  • Titre traduit

    Water as a stake : territory, identity and conflict of uses


  • Résumé

    Water became today one of the main concern on the international political scene: scarcities and over uses of aquatic resources stirring up a lot of conflicts. The objective of our research is to underline the different conceptions related to water, identify the underlying ideologies and establish relationships between them and the users’ social practices of a same source water. The field of this research is a continuous water conflicting region: the Sierra Nevada of Santa Marta, the highest coastal mountain in the world, located at the north of Colombia. Owning a great biodiversity, the Sierra Nevada suffers the interests and water needs’ confrontations between Indians, local farmers and the surrounding cities. Sacred for some, merchandise for others, water is located at the center of the conflicts. Through a documentary research and non-structured and structured interviews, we underlined two different social representations: environmental and utilitarian. These two representations can basically be explained by the distinction of identity values, but also by the different practices related to the source. We explored the bases of these representations within the users’ groups through a “model of relation to the water”, established with the perception of the state of the source, evaluations of its uses, responsibilities assignment and behaviors facing the different stakes related to the water and its uses. Finally, a proposal of intervention has been developed around the question of management of water’s conflicts, based on the socio-cognitive diversity related to it and inspired from a social intervention community approach for a fair and a consensus based management of the source.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (286 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 278-286

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10212
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.