L'intégration scolaire des enfants avec besoins éducatifs particuliers en France et en Allemagne : les relations entre pairs

par Cornelia Schneider

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Éric Plaisance.

Soutenue en 2006

à Paris 5 , en partenariat avec Centre de recherches sur les liens sociaux (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Régine Sirota.

Le jury était composé de Éric Plaisance, Régine Sirota, Charles Gardou, Sieglind Ellger-Rüttgardt, Felicity Armstrong.


  • Résumé

    L’intégration scolaire des enfants avec besoins éducatifs particuliers à l’école ordinaire est surtout considérée comme un problème de faisabilité et d’accessibilité, mais elle peut aussi être analysée sous l’angle de la qualité des relations entre pairs au sein de la classe. Ce travail se penche d’abord sur les politiques d’intégration scolaire menées en France et en Allemagne, tout en reprenant les notions comme l’intégration individuelle, l’inclusion ou l’enseignement commun, ainsi qu’en faisant un état des lieux de la recherche des deux pays autour de la question. Les relations entre l’enfant avec besoins éducatifs particuliers et ses pairs sont ensuite analysées dans onze classes françaises et allemandes à l’aide d’une sociologie de l’enfance et du concept de la liminalité. Les cas observés font ressortir à la fois une grande diversité de situations qui vont du rejet à l’amitié, et le rôle que jouent les institutions et les adultes dans la reconnaissance de l’enfant par ses pairs.

  • Titre traduit

    Inclusion of children with special educational needs in mainstream schools in France and Germany : peer relationships


  • Résumé

    The inclusion of children with special educational needs in mainstream schools is mainly investigated in terms of feasibility and accessibility, while failing to focus on the quality of peer relationships within the classroom. In this perspective, this dissertation first observes the educational policies regarding inclusion in France and Germany by spotlighting the different conceptions of individual integration, inclusion and common instruction. Following, using the framework of sociology of childhood and the conception of liminality, an exploration of relationships inside eleven French and German classes between children with, and without special educational needs discovers a range of acceptance from rejection to working friendship, and highlights the critical roles of the institutions and peripheral adults in facilitating a child’s recognition within his or her peer group.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (353 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 290-307

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9480
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.