"Para-société" et pouvoir politique au Gabon

par Ludovic Mba Ndzeng

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de Philippe Laburthe-Tolra.

Soutenue en 2006

à Paris 5 .

Le président du jury était Dominique Desjeux.

Le jury était composé de Philippe Laburthe-Tolra, Dominique Desjeux, Raymond Mayer, Lionel Obadia, Marc Mvé Bekale.


  • Résumé

    Partant du dicton fang « ba’a bo politique ka’a aboum » (littéralement : on ne fait pas de politique sans ventre », en d’autres termes, la politique ne se conçoit pas sans recours à une puissance supranaturelle, dont le siège est le ventre), le but de cette thèse est de démontrer que sous une apparence unitaire, les Etats contemporains mettent en scène des imaginaires diversifiés, voire contradictoires. Notre étude s’articule autour du concept central de ���� para-société » que nous employons pour décrire la polarité principale de l’imaginaire politique gabonais à travers un ensemble de concepts fang qui traduisent la prégnance du monde invisible dans la gestion des domaines de la vie courante, en particulier celle du domaine politique. A partir d’un terrain extensif mené dans la culture fang du Gabon, notre démarche privilégie l’examen des modalités d’exercice du pouvoir politique dans une perspective d’anthropologie symétrique », qui rend explicites les concepts de la culture étudiée en les comparant aux concepts couramment exploités en anthropologie politique.

  • Titre traduit

    "Para-society" and political power in Gabon


  • Résumé

    Considering a fang saying « ba a bo politik ka’a abum » (which literally means « one does not play the game of politics without a belly », in other words, the game of politics is unconceivable without having recourse to supernatural power of which the belly is the center), the purpose of this thesis is to demonstrate that, under a unitary apparence, contemporary States stage diverse and even contradictory imaginations. Our study revolves around a central concept termed “para-society” that we use to describe the main polarity of the Gabonese political imagination through a set of Fang concepts which reproduce the predominant appearance of the invisible world in the management of every life domains, in particular the political one. From this extended perspective, conducted within the Fang culture of Gabon, our approach privileges the analysis of the modalities of political power within a perspective of “symetric anthropology” which makes explicit the concepts of the culture studied in comparing them with those regularly used in political anthropology.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (336 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 325-332. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9470
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.