Marqueurs moléculaires impliqués dans la résistance au tamoxifène dans le cancer du sein

par Igor Honoré Girault

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la matière. Biologie moléculaire et cellulaire

Sous la direction de Ivan Bièche.


  • Résumé

    Dans le cancer du sein, l'action des estrogènes (E) médiée par son récepteur α, est bien documentée. Après un premier temps de réponse au cours d'un traitement par le tamoxifène (Tam), une résistance pharmacologique peut survenir. Nous avons étudié l'expression de gènes pouvant être impliqués dans cette résistance. Parmi des corégulateurs transcriptionnels, seul le corépresseur NCOR1 a conservé son potentiel prédictif. L'étude des DNMTs a révélé une association uniquement entre l'expression de DNMT3B et un mauvais pronostic. L'étude de l'aromatase n'a pas permis d'établir de relation avec un mécanisme de résistance. Enfin, nous avons identifié le gène NAT1, dont la sur-expression s'est révélée associée à une survie favorable. La résistance au Tam apparaît donc multifactorielle, impliquant diverses voies métaboliques dont la compréhension permet la mise en place d'outils diagnostics et/ou thérapeutiques visant à diminuer la sélection de cellules tumorales résistantes.

  • Titre traduit

    Molecular markers involved in breast cancer tamoxifen resistance


  • Résumé

    In breast cancer, estrogens (E) action, mediated by its receptor α, is well documented. After a first period of response during a treatment by the tamoxifen (Tam), a pharmacological resistance may occur. We studied the expression of several genes which may be involved in Tam resistance. Among transcriptional coregulators, the corepressor NCOR1 was the only gene associated with a predictive value. The study of DNMTs genes only revealed a relationship between DNMT3B expression and markers of poor pronostic. The expression of aromatase was not associated with Tam resistance. Finally, we identified the NAT1 gene which expression was linked with a good outcome. In conclusion, the Tam resistance appears to involve several metabolic pathways. A better understanding of these pathways may lead to the use of new diagnostics markers or treatments in order to overcome the Tam resistance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (133 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie : 585 références

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque médicale Cochin-Port Royal (Paris). Service commun de la documentation. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : D 2006/49
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.