L'homme, image de Dieu, Seigneur de l'univers : l'interprétation de la Genèse1, 26 dans la tradition syriaque orientale

par Colette Pasquet

Thèse de doctorat en Mondes anciens et médiévaux. Histoire des religions et anthropologie religieuse

Sous la direction de Monique Alexandre et de Pierre Yousif.

Soutenue en 2006

à Paris 4 , en partenariat avec Institut catholique de Paris. Faculté de théologie et de sciences religieuses (Paris) (autre partenaire) .


  • Résumé

    La création de l'homme à l'" image " et à la " ressemblance " de Dieu énoncée en Gn 1, 26 a suscité de multiples interprétations exégétiques et théologiques chez tous les Pères de l'Eglise. Dans la tradition syriaque orientale, depuis Ephrem au IVème siècle jusqu'à Ishodad de Merv au IXème siècle, les commentaires exégétiques ont gardé précieusement, résumé et organisé les différentes interprétations connues et acceptées dans l'Eglise de l'Orient : des traditions anciennes, enrichies et reformulées de manière poétique et symbolique par Ephrem, des apports théologiques et exégétiques nouveaux de l'école antiochienne grâce à Théodore de Mopsueste. La métaphore de l'image royale que déploie Théodore de Mopsueste pour expliciter en quoi l'homme, et l'homme seul, est " image de Dieu ", apparaît comme une figure récapitulative intégrant toutes les interprétations proposées par ces représentants de la tradition syriaque orientale que sont Ephrem, Narsaï, l'auteur du commentaire anonyme Diyarbakir 22, Isho Bar Nun, Théodore Bar Koni et Ishodad de Merv. Image de Dieu, l'homme a un rôle unique à jouer au sein de la Création, celui de réunir tous les êtres afin que la Création soit une et que le Créateur en reçoive honneur et action de grâces. L'Incarnation du Fils de Dieu, Lui l'Image du Dieu invisible (Col 1, 15), constitue la clef qui ouvre à l'intelligence du mystère de la Création et permet de comprendre en vérité le verset de Gn 1, 26 : " Faisons l'homme à notre image, comme notre ressemblance ". La seigneurie de l'homme, le représentant du Roi, annonce en figure celle du Fils de Dieu fait homme qui reçoit tout pouvoir et domination après sa Mort et sa Résurrection. C'est à la lumière de cette exaltation du Christ que peut s'éclairer et être perçu dans sa vérité ce que l'Ecriture nous dit de la seigneurie de l'homme au jour de sa création.

  • Titre traduit

    Man, image of God, Lord of the world : Gn 1, 26's interpretation in east syriac patristic tradition


  • Résumé

    Man's creation in God's “image” and “likeness”, according to Gn 1, 26 implied manifold exegetical and theological interpretations by Church Fathers. In East Syriac tradition, from Ephrem, on the IVth. Century, to Ishodad of Merv, on the IXth Century, the exegetical commentaries carefully kept, summarized and articulated the various known and received interpretations in the Church of the East : old traditions, enhanced and expressed anew in a poetic and symbolic way by Ephrem, theological and new exegetical contributions of the School of Antioch through Theodore of Mopsuestia. The metaphor of the king's image, displayed by Theodore of Mopsuestia to express how man, and man alone, is in “God's image”, appears as a recapitulative figure, gathering all the interpretations proposed by the members of the East Syriac tradition : Ephrem, Narsaï, the Author of the Anonymous Commentary Diyarbakir 22, Isho Bar Nun, Theodore Bar Koni and Ishodad of Merv. Man, as image of God, has an original function in the Creation : to unify all beings so that Creation be one and that the Creator receives from it honor and thanksgiving. The Incarnation of God's Son, who is the Image of the invisible God (Col 1, 15), is the key which leads to the understanding of the creation's mystery and which permits to grasp Gn 1, 26 : “Let us make man in our image, like our likeness”. Man's lordship, he who represents the King, is the symbol of God's Son, who became a man and, after his Death and Resurrection, received all power. Christ's exaltation enlightens and really explains what Scripture tells us about man's lordship at his creation.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2006 par Atelier national de reproduction de thèses à Lille

L'homme, image de Dieu, Seigneur de l'univers : l'interprétation de la Genèse1, 26 dans la tradition syriaque orientale


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (733 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 346 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?