Lectures et relectures : le roman arthurien moderne à la croisée du réalisme et du merveilleux

par Claire Jardillier

Thèse de doctorat en Études anglophones

Sous la direction de Leo Martin Carruthers.

Soutenue en 2006

à Paris 4 .


  • Résumé

    Au cours du XXe siècle, de nombreuses réécritures arthuriennes ont porté un regard neuf sur la Matière de Bretagne. Elles ont souvent cherché à lui redonner une dimension historique. Cependant, depuis les années 1990, on discerne dans le genre arthurien une nouvelle tendance, subordonnée à deux objectifs apparemment contradictoires : préserver la vraisemblance d'un contexte historiquement et géographiquement situé tout en y réinjectant une part de merveilleux. Le roman arthurien à l'aube du XXIe siècle oscille donc entre deux pôles majeurs : le roman historique et le roman de fantasy. Bernard Cornwell et Stephen Lawhead, auteurs de The Warlord Chronicles et de The Pendragon Cycle, sot représentatifs de cette approche. Chacun instaure un dialogue constant avec les sources médiévales tout en portant un regard original sur l'historicité d'Arthur. Ce faisant, ils incluent plus ou moins d'interventions surnaturelles dans leur récit. On observe, d'une part, une rationalisation du merveilleux, qui consiste à proposer une interprétation vraisemblable de la merveille ; d'autre part, un cloisonnement de la magie, réservée alors à quelques rares acteurs en marge des protagonistes. Cette oscillation s'articule autour de motifs récurrents dans les romans arthuriens modernes, que cette thèse se propose donc d'étudier de manière thématique. On verra ainsi comment sont présentés le contexte martial et les « chevaliers », puis la magie et ses détenteurs, pour se tourner ensuite vers les différentes religions et la manière dont elles se mêlent au politique et au merveilleux. Enfin, on s'arrêtera plus particulièrement sur les personnages féminins qui recoupent tous ces thèmes.

  • Titre traduit

    Rewriting the Legend : Realism and Fantasy in Some Arthurian Novels


  • Résumé

    Numerous Arthurian rewritings have been opening new perspectives on the original material throughout the XXth century. Most modern novels have endeavoured to portray the « real » or historical Arthur. However, since the 90's, a new trend has emerged, apparently pursuing two contradictory goals : the likeliness and realism of Britain in the Vth-VIth centuries is still preserved while some measure of fantasy is working its way back into the material. Thus, the Arthurian novel of the beginning of the XXIst century is a delicate balance between the historical and the fantasy novel. Both Bernard Cornwell's The Warlord Chronicles and Stephen Lawhead's The Pendragon Cycle are representative of this recent trend. Each writer questions and reinterprets the medieval texts while suggesting his own theory about the historicity of Arthur. Their resort to fantasy is either prominent or scarce, according to two distinctive processes: magic is either rationalised, i. E an alternative to magic is suggested, or it is restricted, meaning it pertains exclusively to some of the characters. The way these works swing back and forth between the realistic and the wonderful define other components of the Arthurian novel, which this thesis approaches thematically. First, we shall see how war and warriors are portrayed, then how magic and magicians are involved in this wartime context. Then we shall turn to the different religions and how they are related both to magic and to politics. Finally, we shall take a closer look at the female characters, since they cross over all the main topics.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (522 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 753 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du Littoral-Côte d'Opale (Boulogne-sur-mer, Pas-de-Calais). Bibliothèque. Section Droit-Sciences économiques.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6524/1-3

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9758
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.