"Mathesis singularis" : lecture et subjectivité dans l'oeuvre de Roland Barthes

par Sachi Nantois-Kobayashi

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Antoine Compagnon.

Soutenue en 2006

à Paris 4 .


  • Résumé

    L’évolution intellectuelle de Barthes est souvent hantée du constat, en apparence irréconciliable et irréductible, de la dualité : soit Barthes théoricien, soit Barthes amateur désinvolte ? Cette étude prend pour point de départ cette contradiction réitérée par l’auteur lui-même. Dans un premier temps, l’élaboration du système sémiologique s’avère appuyée sur la subjectivité, certes non impressionniste, mais enracinée dans l’expérience et la pratique, contrairement aux lieux communs propres à la science. Dans un deuxième temps, le sujet revient en premier plan sous le signe de la rupture. La recherche de la « subjectivité absolue » qui part de « mes » réactions subjectives prenant les affects pour points de référence, s’installe dans une certaine forme de savoir en vertu de la recherche de l’essence de la photographie et de celle de la nouvelle écriture appelée « Roman » : l’une est « mathesis singularis » et l’autre est la « science fantasmatique ».

  • Titre traduit

    "Mathesis singularis" : reading and subjectivity in the work of Roland Barthes


  • Résumé

    The intellectual evolution of Barthes is frequently haunted by the apparently contradictory assertion of the duality : theorist Barthes or nonchalant amateur Barthes ? This study as a starting point takes this contradiction repeated by the same author. In the first time, the elaboration of the semiotic system appears founded on the subjectivity, certainly not impressionist, but rooted in the experience and the practice, on the contrary to the commonplace proper to the science. In the second time, the subject comes back in the sign of the break. The searching of the « absolute subjectivity » which starts from “my” subjective reactions by taking the affects for reference points, is placed in a certain form of the knowledge by virtue of the quest for the essence of the photography and the new form of writing called “Roman” : the one is “mathesis singularis” et the other is the “science of fantasy”.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (300 f.)
  • Annexes : 261 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6521
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.