La caduta di Costantinopoli (1453) nelle testimonianze dei contemporanei : echi e interpretazioni di un avvenimento epocale

par Angela Tomei

Thèse de doctorat en Études médiévales

Soutenue en 2006

à Paris 4 en cotutelle avec l'Università degli studi (Florence, Italie) .


  • Résumé

    La chute de Constantinople en 1453 est perçue comme l’un des événements crucial de l’histoire européenne, le siège et la conquête d’une capitale étant en effet un lieu de mémoire culturelle d’une importance fondamentale. Les témoignages occidentaux et grecs sur la chute ont permis d’étudier la naissance et la structuration de la représentation culturelle de l’événement, grâce à l’analyse des différents niveaux de réélaboration de ce dernier: la reconstruction des faits et des souvenirs dans les comptes-rendus de première main qui ont diffusé la nouvelle, puis la création de la mémoire dans des narrations et des échos de seconde main, ensuite la réélaboration des historiographes et des intellectuels avec la naissance de ‘mythes’ et de représentations collectives, accueillis parfois par l’historiographie scientifique à partir du XVIII° siècle. La genèse de la mémoire de la chute se produit dans un contexte occidental. Un point de vue occidental est présenté par tous les premiers comptes-rendus, dont certains influencent une grande partie de la production historiographique postérieure, même grecque. Dans la culture de l’Occident européen, les narrations de la chute de Constantinople constituent un moment fort de diffusion et de relance de stéréotypes sur l’islam et la chrétienté orthodoxe hérités en partie du passé et qui auront plus de fortune pendant les siècles suivants. La ‘mémoire des vaincus’ aborde le traumatisme de la conquête en projetant les événements dans une perspective messianique caractérisée par des désirs de reconquête nationale et en élaborant une représentation héroïque de la chute qui deviendra un mythe d’identité nationale.

  • Titre traduit

    The fall of Constantinople (1453) in the contemporary accounts : echos and interpretations of a turning point in History


  • Résumé

    Nowadays, the fall of Constantinople by the Ottoman Empire in 1453 is perceived by historians as one of the crucial events for European history. The siege and the conquest of this city can be considered as a symbol of cultural memory, as a symbol of extraordinary importance. The Western and Greek evidences related to the fall of the capital of the Byzantine Empire allow us to study the birth and the evolution of the cultural representation of this historical event. This can be done on studying the analysis of the different levels of re-elaboration of the event itself; on evaluating the construction as well as the re-construction of the records related to it; on developing the narrations of the chroniclers who wrote about it; on analyzing the re-elaborations of historians and intellectuals who mythicized it; on perceiving how scientific historiographers since the eighteenth century took into it. The genesis of the memory of this fall has mainly a Western tradition, a tradition which has had a heavy influence even on Greek historical culture. In Western European historiography, in fact, the faithful account of this historical fact is a moment of strong diffusion of stereotypes on both Islamic and Orthodox cultures, to some extent inherited from the past and destined to having an enlightened fortune in the near centuries. The ‘memory of losers’ talks about the trauma of the conquest, projecting the event itself into a proper messianic prospective, so that the heroic representation of it has transformed it into a crucial myth of national identity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (397 f.)
  • Annexes : 535 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6493

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9791
  • Bibliothèque : Ecole française d'Athènes. Bibliothèque.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : Mi 1181
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.