Un genre textuel stéréotypé : la demande d’emploi : analyse contrastive français-allemand

par Agnès Guillaumin

Thèse de doctorat en Linguistique allemande

Sous la direction de Martine Dalmas.

Soutenue en 2006

à Paris 4 .


  • Résumé

    L’exploration de ce lieu à la fois étrange et familier que représente la demande d’emploi a fait l’objet de ce travail. Familier, car comme tous les genres textuels, il est perçu comme une évidence : avant d’être un concept, le genre est un "déjà-là". La demande d’emploi est l’une de ces routines langagières, un acte de langage stéréotypé que caractérise le recours à un modèle. Ce modèle, s’il facilite la formulation, conduit inévitablement à une uniformité des produits textuels ; c’est précisément cette spécificité qui rend possible une approche contrastive avec comme objectif la mise en évidence des modèles et , de leurs similitudes et de leurs différences. Un lieu étrange, hésitant entre ces contraintes imposées par la situation de communication et la liberté pour le scripteur de convertir le modèle en parole, de ‘dynamiter’ cet espace clos et figé par une dynamique énonciative. C’est un modèle d’analyse « intégratif » (Mehrebenenmodell), reposant sur les catégories de contenu, fonction, situation et forme, et de type Top down, qui s’est avéré au terme d’un état de la recherche le plus approprié pour rendre compte de ce lieu textuel complexe. Le texte de la demande d’emploi est tout d’abord analysé à la lumière de la théorie searlienne des actes de langage, c’est-à-dire comme un acte illocutoire directif. La perspective, pragmatique, montre l’interaction des paramètres externe et interne. Le choix d’une perspective énonciative-argumentative permet ensuite de décrire l’appareil stratégique mis en place par le locuteur pour agir sur l’allocutaire, et en particulier, le rôle joué par la subjectivité langagière dans le processus de persuasion.

  • Titre traduit

    A stereotyped text type : situations wanted : a French-German contrastive analysis


  • Résumé

    Exploring the both strange and familiar place that ‘situations wanted’ represents has been the aim of this piece of work. It is familiar because, like all text types, it seems obvious : before being a concept, the text type already exists. Situations wanted is one of those verbal routines, a stereotyped speech act using a pattern. This pattern, even though it makes formulation easier, also makes for the uniformity of all text objects ; it is this very specificity which allows a contrastive approach, whose objective is to bring to light the patterns "Demande d’emploi" and "Stellengesuch" and their common points and differences. It is a strange place between the constraints set by the situation and the freedom for the writer to turn the pattern into parole, to blow up this closed and fixed space by dynamic enunciation. After achieving the state of research, it is the integrative, Top-Down analysis (Mehrebenenmodell) based on the following categories of content, function, situation and form, which seems to be the most appropriate to account for this complex textual object. The text is first analysed using Searle’s theory of speech acts, i. E. As a directive speech act. The pragmatic approach shows the interaction of external and internal parameters. Then, the choice of an enunciative and argumentative approach allows us to describe the strategic devices brought into play by the speaker in order to influence the interlocutor and in particular, the part played by verbal subjectivity in the process of persuasion.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : vol. ( f.)
  • Annexes : 107 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6481
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.