Voix de la conscience, voix de l'inconscient, voies de l'être dans l'oeuvre de Manuel Rivas

par Jorge Vaz

Thèse de doctorat en Études romanes

Sous la direction de Sadi Lakhdari.

Soutenue en 2006

à Paris 4 .


  • Résumé

    Cette étude portant sur l’œuvre narrative et poétique de l’écrivain espagnol Manuel Rivas souligne, à travers une approche littéraire et psychanalytique, la préoccupation constante de l’auteur pour l’Être dont il tente de percer les mystères inscrits en lui comme sur un palimpseste. L’écrivain mène cette introspection en Galice, terre où il est né en 1957 et qui, sous sa plume, devient « village global », archétype du monde en proie à la globalisation et d’un cosmos composé de strates multiples et entrelacées. Dans ce contexte particulier voué à l’universalité, les individus se confient au cœur de leur quotidien, ils s’épanchent en des mots avec lesquels l’écrivain compose une poétique de l’oralité et tisse une esthétique des sens et de l’impression. Par la parole qui livre angoisses, désirs, rêves et cauchemars se dessine alors une géographie de l’âme humaine qui plonge ses racines en enfance et rend patente l’importance des imagos paternelle et maternelle révélées à travers la figure du double, les motifs de l’eau et de la terre ou celui de l’émigration.

  • Titre traduit

    The voices of consciousness, the voices of the unconscious, the ways to the inner self in the works of Manuel Rivas


  • Résumé

    This study considers the narrative and poetic works of the Spanish writer Manuel Rivas. Through a literary and psycho-analytical approach, it underlines the author’s concern for the Inner Self. He endeavors to penetrate its secrets written in him as on a palimpsest. The writer carries out that introspection in Galicia, the land where he was born in 1957, and which, in his writings, becomes a “global village” –an archetype of the world giving in to globalization and of a cosmos made of multiple intertwined strata-. In that singular context aiming at Universality, individuals open themselves up in the midst of their everyday life, they lavishly express themselves in words that the writer uses to build up a poetics of the oral language and weave an aesthetics of meanings and sensations. These words telling anxiety, desires, dreams and nightmares eventually shape out a geographical survey of the human soul, taking its roots in childhood and stressing the importance of Father and Mother imagos which have been revealed through the image of the double, the water and earth motifs, or that of emigration.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (466 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 331 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6475

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9381
  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.