Le masque énigmatique dans La Comédie humaine

par Gisèle Suranyi

Thèse de doctorat en Lettres modernes

Sous la direction de Jacques Noiray.

Soutenue en 2006

à Paris 4 .


  • Résumé

    Contre toute attente, le masque occupe une place prépondérante dans le roman balzacien. Dans les oeuvres de maturité,on remarquera qu'il existe une inadéquation entre la réalité et les apparences. Les personnages ont perdu leur transparence pour devenir obscurs, indéchiffrables et énigmatiques. Dans la société balzacienne faite d'illusions et de mensonges, le vrai n'existe pas en dehors du concensus tacite qui lui donne ce nom. Le masque s'impose donc et devient une constante. Le personnage doit jouer un rôle. L'art de paraître devient alors un savoir-faire indispensable. Marque satanique, le masque, source du Mal, provoque la destruction de l'individu et la déchéance de la société. Au sein du mysticisme balzacien, par un système mystico-physiologique, le masque se révèle être une transcription du monde surnaturel dans le monde naturel: une iconographie de l'Invisible. La résolution du masque-énigme apporte un nouveau savoir, notamment métaphysique. Par ailleurs, le masque énigmatise le récit et impose au romancier un nouveau procédé littéraire où prédomine le mystère et l'art du suspens. La forme énigmatique, forme autoritaire, structure tout le récit dans un jeu ludique.

  • Titre traduit

    The Enigma of the Mask in The Human Comedy


  • Résumé

    Despite what were to be expected, the mask bears a dominating place in the novel by Balzac. In his mature works, one could notice that there is an inadequacy between the reality and appearances. The characters have lost their transparency and have become obscure, inscrutable and enigmatic. In the society according to Balzac, made of illusions and lies, the true does not exist out of the tacit consensus which gives it this name. Lying is first and becomes a permanent feature. The character has to play a part. The art of showing off becomes hence an essential know-how. A satanic sign, the mask, source of Evil, provokes the destruction of the individual and the decay of the society. Within the mysticism typical of Balzac, thanks to a mystical-physiological system, the mask turns up to be a transcription of the supernatural word into the natural word: an iconography of the Invisible. The resolution of the mask-enigma brings about a new knowledge, notably in metaphysics. Moreover, the mask turns the account more enigmatic and lays down a new literary process to the novel writer in which predominates mystery and the art of suspense. The enigmatic form, a domineering form, structures the whole story into a play activity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (465 f.)
  • Annexes : 123 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6468/1-2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.