Écrits diffamatoires et troubles civils : une culture politique dans la France des Guerres de religion

par Tatiana Debbagi-Baranova

Thèse de doctorat en Histoire moderne

Sous la direction de Denis Crouzet.

Soutenue en 2006

à Paris 4 .


  • Résumé

    Au cours des guerres de Religion et pour la première fois dans l’histoire, les libelles participent au conflit politico-religieux. Condamnée par un ensemble de lois et de normes morales, l’écriture infamante n’est autorisée que dans le cadre de la punition d’un criminel ou d’une confrontation avec un ennemi de guerre. Pourtant, dans le contexte des troubles civils, elle devient une arme aux mains des partis nobiliaires, du clergé, des chefs spirituels protestants et même des particuliers. Justifiés par les circonstances exceptionnelles du dysfonctionnement de l’arbitrage royal, les écrits diffamatoires revêtent l’aspect solennel d’un acte d’accusation public contre un ennemi de Dieu ou de l’Etat. Pourquoi le libelle paraît-il aussi redoutable ? En se plaçant du côté des producteurs, cette étude pluridisciplinaire pose la question des moyens de persuasion, des choix d’écriture sur le fond comme sur la forme, des modalités de publication et d’intégration de l’écrit dans les tactiques d’action collective ou personnelle

  • Titre traduit

    Sanderous writings and civil troubles : a political culture in the French Religious Wars


  • Résumé

    During the religious wars and for the first time in history, lampoons took part in the political and religious conflict. Banned by a whole range of laws and moral rules, slanderous writings were allowed only on specific occasions: when a criminal was punished or when an external enemy was fought. However during the civil upheavals, they became a weapon for the aristocratic parties, the clergy, the Protestant spiritual leaders and even for individuals. Justified by the exceptional circumstances of the failure of royal arbitration, slanderous writings take the solemn form of public charges against an enemy of God or State. Why do lampoons seem so dangerous? Examining the question from the point of view of the producers, this multi-disciplinary study explores their means of persuasion, their choices in manner and matter, their modes of publishing and the way writings are integrated into the tactics of collective or individual action.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par Droz à Genève

À coups de libelles : une culture politique au temps des guerres de religion, 1562-1598


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (1020 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 600 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6433/1-2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9494
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par Droz à Genève

Informations

  • Sous le titre : À coups de libelles : une culture politique au temps des guerres de religion, 1562-1598
  • Dans la collection : Cahiers d'Humanisme et Renaissance , volume 104
  • Détails : 1 vol. (520 p.)
  • ISBN : 978-2-600-01577-6
  • Annexes : Bibliogr. p. [471]-505. Notes bibliogr. en bas de page. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.