Du discours moral au discours musical : le thème de la vanité dans la musique italienne post-tridentine

par Maya Suemi Lemos

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Georgie Durosoir.

Soutenue en 2006

à Paris 4 .


  • Résumé

    Le thème de la vanité est sous-jacent à toute l’épistémè des XVIe et XVIIe siècles : véritable discours sur la fugacité de la vie, sur le caractère éphémère et vain de toute chose terrestre, il affecte alors tous les domaines représentatifs – les arts plastiques, la littérature, mais aussi la musique. En effet, les représentations musicales du thème de la vanité foisonnent dans l’Italie post-tridentine, où elles nous apparaissent comme une catégorie à part entière à l’intérieur de l’ensemble de la musique dévotionnelle. S’appropriant à peu près tous les genres musicaux en usage – des genres sacrés aux genres profanes, des genres sérieux et savants aux formes légères –, elles se déclinent en des modalités discursives et opératoires diverses. Cette variété témoigne de la nécessité d’étendre le discours moral qu’elles portent à tous les secteurs sociaux : les Vanités, fussent-elles picturales, littéraires ou musicales, semblent matérialiser, dans leur condensé de significations, le code moral de l’époque. Donnant forme à celui-là elles l’affirment et le diffusent, sans doute, ne contribuant pas moins, pourtant, à l’abolir.

  • Titre traduit

    From Moral Discourse to Musical Discourse : t he Theme of Vanity in Italian Post-Tridentine Music.


  • Résumé

    The theme of vanity underlies the entire episteme of the sixteenth and seventeenth centuries: veritable discourse on the transience of life, on the ephemeral and vain character of all earthly things, it affects all the domains of artistic expression - literature, the visual arts, but also music. The musical representations on the theme of vanity abound in Post-Tridentine Italy, where they constitute an autonomous category within the ensemble of devotional music. Through the appropriation of almost every musical genre of the time - the sacred and the secular, the serious and learned but also the lighter forms - they take various discursive and operational paths. This variety testifies of the necessity to extend the moral discourse to all parts of society: the Vanities - be they pictorial, literal or musical - seem to materialize, in their condensation of meaning, the moral code of the time. Giving form to it, they affirm it and spread it, but can't, nevertheless, avoid to exhaust it.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (476 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 348 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6427/1-2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9466
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.