La "fête" chez Stéphane Mallarmé

par Kensuke Kumagai

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Bertrand Marchal.

Soutenue en 2006

à Paris 4 .


  • Résumé

    La visée de ce travail est d'analyser la réflexion de Mallarmé dans de multiples domaines (art, société, religion) à la lumière de la fête. La fête mallarméenne ne se réduit pas à une rêverie du théâtre idéal qui se dévoilera dans l'esthétique théâtrale du XXe siècle, mais elle s'inscrit bien dans l'ambition festive de l'époque post-révolutionnaire, depuis l'attaque rousseauiste contre l'institution théâtrale jusqu'au Festspiel de Wagner, en passant par la fête révolutionnaire, l'Exposition universelle et la fête commémorative. Sous l'angle du rapport de l'art avec le public, de la conscience historique, et du mode de représentation, nous traçons le parcours de la méditation mallarméenne sur la cérémonie, depuis l'échec des projets théâtraux de Hérodiade et du Faune jusqu'au " Tombeau " commémoratif de Verlaine, depuis la quête de la demeure idéale jusqu'à la vision du palais en verre au cœur de la cité. S'y révèle une série des conflits de sa vision du faste futur avec la société contemporaine. Entre la représentation théâtrale depuis la tragédie grecque et la dramaturgie de la Présence réelle de la messe catholique, entre un lien abstrait du peuple établi par le suffrage universel de la Troisième République et l'attraction de la figure charismatique comme Boulanger, Mallarmé propose une poétique du " simulacre " qui convoque le public dans la place publique par le pouvoir de la fiction, de la suggestion du langage. En se fondant sur l'analyse chronologique des articles des Divagations et sur une réinsertion dans le contexte, cette étude espère également apporter sa contribution à une histoire de la symbolique sociale qu'on pourrait nommer le " spectacle ".

  • Titre traduit

    The "Festival" of Stéphane Mallarmé


  • Résumé

    The purpose of the present study is to analyze the Mallarmé's reflection in the various fields (art, society, religion) in the light of the festival. We don't reduce Mallarmé's festival to a mere dream of the ideal drama which appears in the theater aesthetic of the 20th century, but place this in the attempts of festival in the after-Revolution epoch, from Rousseau's attack against the theatrical institution to the Wagner's Festspiel, via the Revolutionary festival, the universal Exposition, and the commemoration. From point of view of the relation of art with public, of the historic conscienceness, and of the mode of representation, we mark out the path of the Mallarmé's meditation about ceremony, from his failure of the theatrical projects of Hérodiade et of the Faun to " Tombeau " commemorative of Verlaine, from the pursuit of the ideal room to the vision of crystal palace at the heart of city. It shows that a series of conflicts of his vision of future festival against the society. Between the theatrical representation from the Greek tragedy and the dramaturgy of the real Presence of the catholic ritual, between a abstract relationship of people formed by the universal suffrage of The Third Republic and the attraction of the charismatic figure as Boulanger, Mallarmé propose a poetic of " simulacra " which call the public on the public square by means of the power of fiction of suggestion of language. On the chronological analyze of articles of Divagations, and on the reintroduction in the context, we hope that this study makes a contribution to a history of the social symbolic called " spectacle ".

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par l'Harmattan à Paris

La fête selon Mallarmé : République, catholicisme et simulacre


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (600 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 488 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6411

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9218
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par l'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : La fête selon Mallarmé : République, catholicisme et simulacre
  • Dans la collection : Critiques littéraires
  • Détails : 1 vol. (508 p.)
  • Notes : Autre tirage : 2009.
  • ISBN : 978-2-296-07464-4
  • Annexes : Bibliogr. p. [499]-504. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.