Le fini et l'infini chez Jacob Böhme : étude sur la détermination de l'absolu

par David König

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean-François Courtine.

Soutenue en 2006

à Paris 4 .


  • Résumé

    Cette thèse prend pour base l'œuvre de Jacob Böhme (1575-1624) afin d'étudier les rapports du fini et de l'Absolu dans le monisme. Le concept central de la spéculation böhmienne est le " Sans-fond " (Ungrund) : Unité suressentielle, Néant indéterminé, Volonté pure. Le caractère volontariste de cette unité méontologique transforme la pensée böhmienne en un monisme dynamique non réductible à l'hénologie apophatique traditionnelle ; se fait ainsi jour dans la doctrine un mouvement de manifestation de l'Ungrund dans le Grund, c'est-à-dire une introduction et une réalisation de l'Absolu dans la limite et dans la finitude, qui n'est pas conçu comme une chute mais comme une médiation positive aboutissant à fonder l'infini dans le fini. Partant du néant absolu, la doctrine fonde en outre la subjectivité de la substance à partir de sa propre impersonnalité. Il est donc possible de repérer, chez le maître de Görlitz, un schème de la manifestation de l'Ungrund qui ordonne la manière dont le premier principe parachève progressivement son essence à travers les modifications (" omnis determinatio positio est "). L'étude de la détermination ontologique et gnoséologique de ce néant constitue précisément l'axe central de ce travail : il s'agit de mettre en lumière le processus de détermination de la substance qui préside à la transformation de l'Absolu en essence et de l'essence en être, ainsi que d'analyser le rapport liant le fini à l'infini dans cette manifestation (opposition ou inféodation). Cette étude a enfin pour objet d'éclairer les liens qui rattachent la doctrine de Böhme à la mystique spéculative allemande et à l'idéalisme postkantien (particulièrement à Hegel et à Schelling).

  • Titre traduit

    Jacob Böhme, the finite and the infinite : a study on the determination of the absolute


  • Résumé

    This thesis bases its theory on the work of Jacob Böhme (1575-1624), in order to study the relationship between the finite and the infinite in monism. The main concept of the Boehmian speculation is the “Ungrund”, which is a superessential One, an indeterminate Nothingness and a pure Will. The voluntaristic nature of this meontological unity turns the Boehmian thought into a dynamic monism, instead of reducing it to the tradition of the apophatic henology. The movement which is at work in the Boehmian theory is a manifestation of the Ungrund in the Grund, that is to say the introduction and the realisation of the Absolute in the limit of finity; this process is not conceived as a fall, but as a positive mediation, necessary to create a basis for the infinite into the finite. It is therefore possible to outline the metaphysical scheme assigned to reveal the Ungrund and to progressively manifest the Absolute into alien modifications (according to this heterodox formula: “omnis determinatio positio est”). The analysis of this onto-gnoseological process of determination forms the structure of this study: its goal is to bring to light the entire process of manifestation as well as the relationship it creates between the finite and the infinite (which can be an opposition or an infeudation). Finally, this study intends to throw a new light on the relationship between the doctrine of Jacob Böhme and that of the German Mysticism and German Idealism (mainly Hegel and Schelling).

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2016 par les Éditions du Cerf à Paris

Le fini et l'infini : l'odyssée de l'absolu chez Jacob Böhme


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (838 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 614 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6381/1-3

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9353
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2016 par les Éditions du Cerf à Paris

Informations

  • Sous le titre : Le fini et l'infini : l'odyssée de l'absolu chez Jacob Böhme
  • Détails : 1 vol. (667 p.)
  • ISBN : 978-2-204-11341-0
  • Annexes : Bibliogr. p. [627]-651. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.