L'appauvrissement en eau de la Cyrénaïque à l'époque Romaine

par Moftah Saad

Thèse de doctorat en Histoire ancienne

Sous la direction de André Laronde.

Soutenue en 2006

à Paris 4 .


  • Résumé

    Les aqueducs sont l'une des principales techniques utilisées par les Romains pour alimenter les villes et les localités côtières en eau, car ils permettent l'acheminement des eaux de la source la plus proche dans un oued ou sur le premier plateau, ces aqueducs se versaient dans d'énormes citernes qui ont été établies au centre des villes et des localités, en plus les Romains ont développé les puits et les anciennes citernes. L'alimentation en eau du premier et du second plateau se basait essentiellement sur les citernes en plus du creusement des puits dans les sites où les eaux souterraines sont proches. À l'est de Wadi El Cuf se trouvent un grand nombre de sources sur lesquelles a été bâties d'anciens établissements développés par les Romains, qui ont construit à ces côtés des forteresses et des bains. Les eaux de ces sources ont été transportées vers le nord à travers les oueds à l'aide d'aqueduc afin d'alimenter les établissements agricoles et les terres fertiles appelées El Wasita. On a trouvé environ 30 modèles de ces aqueducs. Au centre et sud de la Cyrénaïque, l'alimentation principale en eau s'appuie sur les citernes et les grands bassins taillés dans le sol rocheux dans les zones basses ou à l'intérieur des petits oueds. Les Romains ou les Libyens ont peut être utilisé les eaux de ces dolines situés au sud de la Cyrénaïque et dans lesquelles se rassemblent les eaux continuellement durant l'année.

  • Titre traduit

    Water supply in Cyrenaica Roman Period


  • Résumé

    The most important means which the Romans had invented was the aqueducts which was bringing water from the near spring to the coast cities where they store it in huge reservoirs at the centre of theses cities. For the first and second plateau , the water supply for it depended on collecting the rain water in cisterns beside drilling some water wells in the place where there are under-ground water. After Wadi El Cuf are big number of water springs ,where a number of ancient colonies were constructed and were developed by the Romans who built the baths and stores and castles near those springs -also then made aqueducts in rocky ground to transfer the water to the north to the fertility area which called El Wasita where we discovered about 30 patterns of then. Regarding the middle and south regions of Cyrenaica the depended for water supply on some of the scattered water-spring in these parts beside building some closed reservoirs and big opened ponds in the low depressed places and valleys beside the interesting of the big closed low land.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (263 p.)
  • Notes : Thèse non corrigée. Thèse non autorisée à la reproduction par le jury.
  • Annexes : 190 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6360
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.