Les frontières du dicible : les Saxons de Transylvanie et la Seconde Guerre mondiale

par Pierre de Trégomain

Thèse de doctorat en Études germaniques

Sous la direction de Gerald Stieg.

Soutenue en 2006

à Paris 3 .


  • Résumé

    La Seconde Guerre mondiale occupe dans l’identité collective des Saxons de Transylvanie une fonction fédératrice. Elle fait l’objet d’une construction narrative qui permet d’employer un « nous » commun, malgré l’hétérogénéité des expériences de guerre et malgré le Rideau de fer. Celui-ci a en effet séparé cette minorité germanophone de Roumanie en deux groupes, l’un, majoritaire, est resté en Transylvanie, et l’autre s’est installé à l’Ouest – avant tout en RFA. Cette communauté est depuis la fin de la guerre et jusqu’au début des années 80 régie par des règles de communication qui portent sur la représentation du passé. Qui est en position de les définir et dans quelles conditions ? Cette étude s’applique à analyser les rapports de force qui sont à l’origine de ces frontières du dicible.

  • Titre traduit

    The frontiers of the expressable : the Transylvanian Saxons and the Second World War


  • Résumé

    The Second World War holds a federating rôle in the collective identity of the Transylvanian Saxons. The War is at the centre of a narrative construction that allows a common « we » to be employed, despite the heterogenous nature of the experiences of war, and despite the Iron Curtain, which separated this German-speaking minority in Romania into two groups. The larger group stayed in Transylvania and the others moved to the West – mainly to West Germany. From the end of the War until the beginning of the 1980s this community was structured according to rules of communication concerned with representations of the past. Who was in a position to define these rules and under what conditions ? This study sets about analysing the power struggles that are at the origin of these « frontiers of the expressable ».

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (368 p.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 356-368

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.