Les acteurs de l'Union européenne face aux enjeux de coopération en matière d'armement : du traité de Maastricht à nos jours

par Jean-Yves Clairy

Thèse de doctorat en Histoire et civilisations modernes et contemporaines

Sous la direction de Élisabeth Du Réau.

Soutenue en 2006

à Paris 3 .


  • Résumé

    Les ambitions européennes en matière de défense impliquent que l’Union dispose d’une politique commune en matière de production de matériels de défense. Or, la défense est un élément essentiel de la souveraineté des Etats, ce qui explique la complexité de la coopération en matière d’armement. Toutefois, les Européens ont choisi de coopérer en utilisant l’UEO. Le Conseil Européen de Cologne des 3 et 4 juin 199 ayant mis un terme aux fonctions opérationnel de l’UEO, l��Agence européenne de défense créée par l’action commune du 12 juillet 2004 devient le cadre de référence de la coopération européenne en matière d’armement. La création de l’Agence pose la question des rapports qu’elle entend entretenir avec l’OAEO, le GAEO et l’OCCAR. Alors que les deux premières institutions sont amenées à disparaître, l’OCCAR quant à elle deviendra le bras exécutif de l’Agence pour la gestion des programmes d’armement.

  • Titre traduit

    Actors within the European Union and armament co-operation : since the Maastricht treaty up to date


  • Résumé

    The European ambitions in the area of defence imply that the Union has a common policy on the production of defence materials. At the same time, defence is an essential element of the States' sovereignty, which might help to explain the complexity of armament co-operation. In the past, Europeans chose to cooperate by means of the WEU. However, as a result of the European Council's decision, in Cologne in June 1999, to put an end to the operational functions of the WEU, the European Defence Agency was created by a common action dated 12th July 2004 to become the reference framework of European co-operation in the area of armament. The creation of the Agency raises the question of the relations that it intends to maintain with the WEAO, the WEAG and the OCCAR. While the first two institutions are about to disappear, the OCCAR is set to become the executive arm of the Agency for the management of the armament programmes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (504 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 409-429. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Centre de documentation de l'école militaire (Paris).
  • Non disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9639
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.