Une histoire culturelle de l'hispano-américanisme (1910-1930) : l'Espagne à la reconquête d'un continent perdu

par David Marcilhacy

Thèse de doctorat en Langues, littératures et civilisations romanes. Espagnol

Sous la direction de Serge Salaün.


  • Résumé

    Face à la crise qui suivit la perte de l’empire, l’hispano-américanisme est le courant qui porta l’idéal de rapprochement entre l’Espagne et ses anciennes colonies. Libéral au départ, ce mouvement qui s’affirma sur la scène politique espagnole de 1910 à 1930 fut récupéré par la droite nationale et instrumentalisé par le Pouvoir sous la dictature Primo de Rivera. Notre propos analyse comment l’invention d’un mythe patriotique, la Raza hispana, et la réhabilitation de l’épopée coloniale permirent de bâtir un idéal national chargé de rassembler la nation et de rendre sa fierté à l’Espagne. Souvent éloignées de leur objet initial – l’Amérique –, les politiques de mémoire mises en œuvre – la fête nationale du 12 octobre, la révision historiographique ou l’invocation des grands hommes –, amènent à s’interroger sur la portée de ce phénomène : derrière la « reconquête spirituelle » qui anima les élites, se révélait une quête identitaire. Peut-on alors parler d’un américanisme sans continent ?

  • Titre traduit

    A cultural history of Spanish-Americanism (1910-1930) : Spain's reconquest of a lost continent


  • Résumé

    Faced with the crisis that followed the loss of the empire, Spanish-Americanism is the current that carried along the ideal of closer relations between Spain and its former colonies. Liberal to start with, this movement, which gained ground on the political scene from 1910 to 1930, was taken up by the Right-wing nationalists and implemented by the government under the dictatorship of Primo de Rivera. The subject of our thesis is the analysis of how the invention of a patriotic myth, the Spanish Race, and the rehabilitation of the colonial period, allowed the creation of a national ideal charged with rallying the nation, and giving Spain back its national pride. Often far-removed from their initial objective – Latin America –, the politics of memory were initiated – the National Fiesta of 12 October, historical revisionism, and the invocation of its great men –, lead one to question the extent of this phenomenon: behind the “spiritual reconquest” that drove the elite, was there a hidden quest for identity? Could one therefore be talking about a Spanish-Americanism without a continent ?

Autres versions

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par Centro de Estudios Políticos y Constitucionales à Madrid

Raza hispana : Hispanoamericanismo e imaginario nacional en la España de la Restauración


Cette thèse a donné lieu à une publication en 2018 par [CCSD] à Villeurbanne

Une histoire culturelle de l'hispano-américanisme (1910-1930) : l'Espagne à la reconquête d'un continent perdu

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (1367 p.-[72] p. de pl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f. 1215-1246. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines (Fenouillères).
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Maison méditerranéenne des sciences de l'homme. Médiathèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MT-24775 (3)
  • Bibliothèque : Maison méditerranéenne des sciences de l'homme. Médiathèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MT-24775 (2)
  • Bibliothèque : Maison méditerranéenne des sciences de l'homme. Médiathèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MT-24775(1)
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Marcel-Bataillon.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 4-1007/1
  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Marcel-Bataillon.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 4-1007/2
  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Marcel-Bataillon.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 4-1007/3

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9699
  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par Centro de Estudios Políticos y Constitucionales à Madrid

Informations

  • Sous le titre : Raza hispana : Hispanoamericanismo e imaginario nacional en la España de la Restauración
  • Dans la collection : Estudios políticos
  • Détails : 1 vol. (XIX-641 p.-XIV p. de pl.)
  • ISBN : 978-84-259-1474-4
  • Annexes : Notes bibliogr. Bibliogr. p. 603-630. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.