Le cinéma populaire indien : bilan d'une décennie (1992-2002) : principes et limites de l'interculturalité ou les enjeux d'une confrontation au cinéma-monde

par Camille Deprez

Thèse de doctorat en Études cinématographiques et audiovisuelles

Sous la direction de Laurent Creton.

Soutenue en 2006

à Paris 3 .


  • Résumé

    Depuis le début des années quatre-vingt-dix, dans le contexte de la mondialisation, l’Inde connaît des bouleversements économiques, technologiques et sociaux majeurs, qui se répercutent sur le secteur cinématographique. Une partie de la production acquiert une crédibilité nouvelle sur le marché international, à la faveur d’une réorganisation de sa filière et de savants mélanges culturels. L’objectif consiste à montrer, à partir d’une approche de terrain, les principes de l’interculturalité entre modèle cinématographique indien et cinéma-monde, c’est à dire les types d’échanges, d’interactions et d’influences que cette confrontation engendre, et plus largement à décoder certaines logiques d’internationalisation du cinéma, à partir d’un point d’ancrage particulier et décentré. Sans réussir à contrebalancer Hollywood et les grands groupes multimédias, l’Inde innove pour maintenir son particularisme cinématographique, en termes de fonctionnement industriel, de formes et de contenus, mais aussi de réception.

  • Titre traduit

    Indian popular cinema : assessment of a decade (1992-2002) : principles and limits of interculturality or the stakes of a confrontation with world-cinema


  • Résumé

    Since the beginning of the nineties, and in the context of globalization, India faces economical, technological and social changes, which have a great impact on its film industry. Part of its production acquires a better credibility on the international market, thanks to an overhaul of the sector and inventive cultural mixes. The objective is to show, through a ground approach, the kinds of exchanges, interactions and influences between Indian and Hollywood cinemas, and more widely to decode certain ways of internationalization of cinema, from a specific and thrown off example. Although India is not able to offset Hollywood and the main multimedia groups, it is able to innovate to maintain its cinematographic distinctiveness, in terms of industrial organization, forms and contents, as well as reception.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (424 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Filmogr. f. 391-392. Bibliogr. f. 395-417. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9454
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.