L'activité de prescription en contexte didactique : analyse psycho-sociale, sémio-discursive et pragmatique des interactions en classe de langue étrangère et seconde

par Véronique Rivière

Thèse de doctorat en Didactologie des langues et des cultures

Sous la direction de Francine Cicurel.

Soutenue en 2006

à Paris 3 .


  • Résumé

    Quel que soit le contexte éducatif et didactique, il semble que l’enseignant ne puisse se dispenser de prescrire, de dire de faire et de dire, de distribuer, par le biais de consignes, des tâches aux apprenants, dans le but d’améliorer leurs compétences langagières. La prescription ressortit de la fonction d’animation et d’information de l’enseignant, en tous les cas constitue une de ses prérogatives. Elle est ainsi à la fois l’écho d’un projet porté par celui-ci et/ou par l’institution éducative et à la fois un lieu d’ajustement de l’action éducative. À ce titre, l’étude s’attache à apporter une contribution à la réflexion didactique en cernant ses enjeux d’organisation et de médiatisation de l’action globale d’enseignement et d’apprentissage, mais aussi ses enjeux de socialisation langagière pour les apprenants. Elle espère également contribuer à la réflexion théorique en ouvrant l’analyse des discours en interaction à l’agir, c’est-à-dire aux multiples dimensions du processus de communication (matérialité sémiotique, objets, espace, temps, caractère incorporé du discours, rapports entre actions et discours, et dimension référentielle). À travers un corpus enregistré, transcrit et enrichi d’observations de cours universitaires de français langue étrangère dispensés à des étudiants japonais et de cours de français langue seconde à des apprenants nouveaux arrivants au collège, nous étudions différentes facettes de l’activité de prescription en interaction : ses modes plus ou moins ritualisés de communication (organisation des échanges), sa fonction de cadrage de l’activité des apprenants, ses dimensions symboliques et interpersonnelles, ses modes et régimes discursifs, les ressources sémiotiques (orales, écrites, gestuelles, iconiques) et les procédés de reformulation qu’elle nécessite. Cette étude convoque les outils de la microsociologie, de la linguistique des interactions, de la pragmatique psycho-sociale et de l’analyse du discours.

  • Titre traduit

    Prescription activity in educational context : a psycho-social, discourse and pragmatic analysis of interactions in French as a foreign and a second language lessons


  • Résumé

    Irrespective of the educational context, the teacher cannot avoid resorting to orders or directives through the giving of instructions and the explanation of tasks set with the aim of improving linguistic and communicative competence in the target language. Prescription is part of the informative and managing functions of the teacher and one of his or her main prerogatives. It acts as an indication of the teaching plan and design or those of the educational institution concerned, and gives a framework to the teacher’s educative action. However, prescription is also an adaptation of this action to the situation. This study hopes to contribute to the language classroom research by questioning not only issues of organisation and mediation related to the global action of teaching and learning, but also its language socialisation issues for learners. This study also hopes to contribute to language learning research by extending classroom discourse in interaction analysis to action, that is to say to the many elements of communication process (semiotic materiality, objects, space, time, embodied discourse, material activity, topics and subjective activity). Through a corpus of recordings made of interactions as well as observations of French as a foreign language (Japanese students in a French university) and as a second language (newly-arrived pupils in a French secondary school) lessons, we analyse different features of the orders conveying activity: the more or less ritual modes of communication (turn taking and the structure of participation), the way prescription acts as a framework to the learners’ activity, its symbolic and interpersonal features, its modes and discourse features, the semiotic resources (oral, written, gestural, iconic and so on) and the reformulation processes that it needs. We use the tools of microsociology, interaction linguistics, psycho-social pragmatics and discourse analysis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (505, 156 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 471-492. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9433
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.