Situations éducatives et enseignement de la culture française dans les universités coréennes

par Jeong-Min Lee

Thèse de doctorat en Didactologie des langues et des cultures

Sous la direction de Francine Cicurel.

Soutenue en 2006

à Paris 3 .


  • Résumé

    L’apprentissage d’une langue étrangère est par excellence l’occasion de rencontrer la culture de l’Autre, et l’appropriation des connaissances relatives à cette culture étrangère permet d’acquérir, au-delà d’un savoir linguistique une compétence communicative dans la langue de l’Autre. Cette double et réciproque démarche permet d’établir des échanges avec des personnes appartenant à une communauté qui n’est pas la sienne et de s’ouvrir, ainsi, à un monde autre où l’Autre vit et existe. Les activités d’enseignement/apprentissage d’une langue/culture étrangère se déroulent dans un contexte éducatif donné qui influence et conditionne les conceptions et les pratiques de ce à quoi s’engagent l’enseignant et les apprenants dans une classe de langue où se confrontent la langue/culture du départ et la langue/culture visée, l’enseignant avec ses convictions didactiques et les apprenants avec leurs représentations. C’est à cet objet complexe qui met en relation les variables situationnelles et les pratiques pédagogiques que l’étude est consacrée. La recherche s’intéresse à l’enseignement de la culture française, telle qu’elle s’organise et se pratique dans le cadre de la formation universitaire en Corée, en vue de trouver des moyens permettant d’adapter les choix didactiques à des conditions éducatives soumises aux contraintes, internes et externes, d’un espace institutionnel spécifique. A cet effet, elle se propose, d’abord, de définir ce qui caractérise les situations éducatives en Corée, à la croisée de leurs facteurs constitutifs, socio-éducatif, linguistico-culturel et didactique. Les conceptions éducatives, les rapports avec l’étranger et les modes de transmission/appropriation des savoirs à mi-chemin entre traditions et évolutions sont présentés. A partir d’une description et d’une analyse des données recueillies à l’aide de documentations et d’enquêtes en ligne, l’interrogation porte sur l’influence que les variables contextuelles peuvent exercer sur la conception de l’enseignement/apprentissage d’une langue/culture étrangère et sur la pratique de celui-ci. Ensuite, il s’agit de mettre en lumière les problématiques d’une mise en place de l’enseignement de la culture française au sein des universités sous des angles différents impliquant les facteurs de changement socio-institutionnels, les cadres programmatiques et les pratiques méthodologiques. Les modifications institutionnelles apportées suite à des décisions politiques répondant à un intérêt croissant pour les études culturelles dans le cadre de l’enseignement du français, les orientations didactiques de celles-ci en évolution remarquable, les perspectives d’enseignement/apprentissage adoptées dans les pratiques pédagogiques sont abordées. Sont envisagées également, suite à la description et à l’analyse des données issues des enquêtes sur le terrain –entretiens avec les acteurs éducatifs concernés par l’enseignement supérieur, documentation des programmes d’enseignement, questionnaires fournis aux acteurs de la classe – quelques pistes de réflexion et quelques propositions pour l’organisation d’un enseignement de la culture française adapté au contexte universitaire coréen.

  • Titre traduit

    Educational situations and French culture teaching at Korean universities


  • Résumé

    Learning a foreign language is by excellence the occasion to meet with the Other’s culture. And the knowledge appropriation relating to this foreign culture permits, beyond the mere learning of a language, the acquisition of communication competency in a language foreign to one’s own. Such dual and reciprocal process, enabling one to set up relationships on a reciprocal basis with people belonging to a foreign community, allows to open one’s mind to a different world; a world within which the Foreigner is naturally fully immerged. The very processes of teaching/learning in a foreign langue/culture happens in a given educational context which naturally shapes and frames the conceptions and practices, in which the teacher and the learners are engaged in a language course, where the primary language/culture and the target langue/culture are confronted, the teacher with his didactic convictions and the learners with their own representations. The research theme of the thesis focuses on the complex relationships between the situational variables and the teaching practices. This research is focused on the teaching of french culture, as organized and practiced within the framework of the university education in Korea, with the objective to find ways to adapt the didactic choices to educational conditions subjected to the internal and external constraints, of a specific institutional space. To meet its objectives, the thesis describes first the fundamental characteristics of the Korean system in terms of socio-educational, linguistic, cultural and didactic factors. The educational concepts, the relationship with foreigners and the various semi-traditional and semi-evolutive modes of knowledge transfer/acquisition are being presented. Starting form the description and analysis of online data and surveys, a study is conducted on the influence, contextual variables may have upon the very concept of teaching/learning of a foreign culture/language and on its actual practice. Then, are highlighted the fundamental issues related to the actual implementation of the teaching of the French culture within the university framework. This is tackled under different angles including socio-institutional change factors, curriculum settings and the methodological practices. The thesis describes the institutional modifications brought by political decisions, answering to the increasing interest for cultural studies within the framework of French teaching, the didactic orientations of those, in its remarkable evolution and the prospects for teaching/learning adopted in the teaching practices. Consideration is also given to, following the description and analysis of data collected through direct surveys, interviews with key-players involved in the higher education, documentations related to teaching programs and questionnaires, some research themes and suggestions related to the formalization of the teaching of the French culture within the Korean university context.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (506, 91 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 479-506

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.