L'internationalisation de l'industrie brassicole mexicaine

par Jean-Gérald Cadet

Thèse de doctorat en Études des sociétés latino-américaines

Sous la direction de Olivier Dabène et de Christian Deblock.

Soutenue en 2006

à Paris 3 en cotutelle avec l'Université du Québec à Montréal .


  • Résumé

    Cette thèse approfondit le débat sur la complémentarité entre la globalisation et la régionalisation, à partir de l'étude de l'évolution récente de l'industrie brassicole mexicaine. Elle confronte trois des principales idées reçues de la globalisation et du rôle de ses deux acteurs principaux, les États et les entreprises, à savoir qu'elle entraîne un changement de perspective des firmes et l'adoption d'une structure organisationnelle et des stratégies globales. Ensuite, que les stratégies des firmes prennent généralement deux formes différentes et complémentaires, la concurrence et la coopération. Enfin, que l'État se trouve dans une situation de diplomatie commerciale depuis le début des années 1980, au même titre que les firmes. Trois objectifs sont poursuivis par cette recherche : pallier l'absence d'études sur le rôle des entreprises en économie politique internationale ; évaluer l'influence respective de la globalisation et de la régionalisation sur les stratégies des entreprises ; élargir le débat entre régionalisation et globalisation afin d'y intégrer le niveau national. En combinant une étude de cas à une approche sectorielle, nous montrons que les brasseries mexicaines ont du s'internationaliser à partir des années 1980 afin de faire face à la consolidation rapide de l'industrie brassicole internationale, mais surtout en réponse à la transformation de la situation économique interne. Les politiques économiques d'ouverture adoptées par l'État mexicain n'exerceront pas d'influence sur l'internationalisation de Grupo Modelo et de Cervecería Cuauhtémoc-Moctezuma, celles-ci développant des stratégies concurrentielles et/ou coopératives autonomes.


  • Résumé

    This study extends the debate on the complementarity of globalization and regionalization by analysing the recent developments of the Mexican beer industry. It confronts three of the most important theses about globalization and the impact of two of its main drivers, firms and States. Firstly, that it involves a transformation in firms' scope and strategies towards a global structure and global operations. Secondly, that firms strategies include a mix of competition and cooperation; thirdly, that States, as well as firms, are increasingly involved in trade diplomacy since the beginning of the 1980's. The goals of this research are threefold: offset the limited number of studies on the impact of firms in international political economy; assess the respective influence of globalization and regionalization on the strategies of firms; broaden the debate between the two processes, in order to include the national level. By combining the case study and sectoral level approaches, we show that, starting in the 1980's, both Mexican breweries had to internationalize in order to adapt to an ever-globalized beer industry, but most importantly, to overcome the deterioration of the Mexican economy. Moreover, both Grupo Modelo and Cervecería Cuauhtémoc-Moctezuma have developed international strategies autonomous from the Mexican government's foreign economic policies.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XVI-379 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 357-379

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9333
  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.