Aspects de la transtextualité dans l'oeuvre de Milan Kundera (Diderot, Kafka, Broch, Vančura et l'avant-garde tchèque)

par Zuzana Krupičková

Thèse de doctorat en Littérature générale et comparée

Sous la direction de Jean-Pierre Morel.

Soutenue en 2006

à Paris 3 .


  • Résumé

    Le présent travail est consacré aux aspects de la transtextualité dans l'œuvre de Milan KUNDERA (né 1929) qui n'ont pas encore été suffisamment étudiés par la critique kundérienne. Il s'agit des relations de l'œuvre de Kundera avec les œuvres de quatre auteurs : Denis DIDEROT (1713 – 1784), Franz KAFKA (1883 – 1924), Hermann BROCH (1886 – 1951) et Vladislav VANČURA (1891 – 1924). L'œuvre de VANČURA est étroitement liée à l'avant-garde tchèque et nous avons également étudié les relations de KUNDERA avec elle. Les romans de KUNDERA sont bien connus du public français, mais nous avons également tenu compte de ses écrits qui existent exclusivement en langue tchèque (poésies, nouvelles, ouvrage théorique sur VANČURA). Dans la première partie, nous avons comparé Jacques et son maître, la variation théâtrale de KUNDERA avec le roman de DIDEROT Jacques le Fataliste et son maître. Selon les termes de GENETTE, c'est le seul exemple d'hypertextualité massive et déclarée chez KUNDERA. Dans la deuxième partie, consacrée à une recherche des intertextes de KAFKA, de BROCH, de VANČURA et de l'avant-garde dans l'œuvre de KUNDER, nous avons étudié d'abord les circonstances de la rencontre de KUNDERA avec l'œuvre de l'auteur comparé et le contexte culturel de l'époque, ensuite nous avons mis à jour, décrit et analysé les intertextes présents chez KUNDERA, compte tenu des métatextes et des paratextes, pour pouvoir enfin répondre à nos questions : quel est le caractère de l'intertexte et dans quelle mesure existe-t-il chez KUNDERA ? S'agit-il bien de la poétique commune ou plutôt, d'une stratégie personnelle ? Au terme de notre parcours, nous avons établi quelques fonctions de la transtextualité dans l'œuvre de KUNDERA, en tentant d'en dégager les mécanismes, les causes et les effets.

  • Titre traduit

    Aspects of transtextuality in the work of Milan Kundera (Diderot, Kafka, Broch, Vančura and Czech avant-garde)


  • Résumé

    The work herein is dedicated to the aspects of transtextuality in the work of Milan KUNDERA (born in 1929), which as yet haven't been studied in KUNDERA scholarship. It deals with and focuses on the relationship between KUNDERA'S work and the works of four authors: Denis DIDEROT (1713 – 1784), Franz KAFKA (1883 – 1924), Hermann BROCH (1886 – 1951) and Vladislav VANČURA (1891 – 1924). VANČURA, one of the most important Czech writers, was influential in the founding of the avant-garde movement in Czechoslovakia. We also searched for and studied the presence of avant-gardist intertexts in KUNDERA'S work. KUNDERA'S novels are well known by the French public, but we have also taken into account his written work which exists exclusively in the Czech language: poetry, short stories, and his theoretical work on VANČURA, entitled The Art of the Novel, published in Prague in 1960. In the first part, we have made a comparison between Jacques and His Master by KUNDERA and DIDEROT'S novel Jacques the Fatalist and His Master. According to the terms delineated by G. GENETTE, it is the only example of massive and declared hypertextuality in KUNDERA'S work. In the second part, we have researched the intertexts of KAFKA, BROCH and VANČURA in the work of KUNDERA. In addition, we have studied the context of the culture of the period and the circumstances in which KUNDERA encountered the work of each of these authors. We have searched out, described and analyzed the intertexts which exist in the work of KUNDERA in order to answer the following: What is the character of the intertext and in what measure does it exist in KUNDERA'S work? Does Kundera's work really share a common poetic with these predecessors, or has his association with them been more a conscious personal strategy? And finally, we have attempted to delineate and establish the functions of transtextuality in the work of KUNDERA.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (386 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 331-370

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9257
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.