Droit de la concurrence et globalisation

par Anne Chareyre de Beaumont

Thèse de doctorat en Droit privé

Sous la direction de Louis Vogel.

Soutenue en 2006

à Paris 2 .


  • Résumé

    La loi du marché, tenue pour le meilleur arbitre du fonctionnement de l'économie, n'est plus guère contestée. La politique de la concurrence, qui assure le bon fonctionnement de l'économie, a acquis un rôle majeur dans la plupart des pays développés et, de fil en aiguille, dans les pays émergents. La concurrence semble désormais servir de règle de conduite indispensable de la nouvelle économie-monde. Pourtant, un état des lieux précis des législations existantes montrera que les systèmes en vigueur interprètent chacun la concurrence de manière différente, l'affirmation de la concurrence pouvant cacher la défense des positions acquises dans l'ordre interne comme vis-à-vis de l'extérieur. La globalisation rend la réalité encore plus complexe. Les droits de la concurrence nationaux peuvent ainsi être utilisés à l'encontre de pratiques mises en œuvre à l'étranger, afin de protéger le marché interne. L'inclusion au sein de l'Organisation mondiale du commerce d'un groupe de travail en charge de la concurrence atteste que l'essor du commerce international implique nécessairement celui de la concurrence. Un bilan doit donc être dressé. Montrer comment la législation de la concurrence est interprétée dans la diversité des États de droit et comment, paradoxalement, la variété des systèmes, des objectifs et des intérêts peut faire éclater une contradiction implicite entre droit efficient du marché global et mondialisation de l'économie, justifiant l'adoption de règles du jeu de la concurrence multilatérales. Cette dernière est non seulement possible, mais elle est surtout nécessaire. L'analyse des travaux entrepris en ce sens jusqu'à présent démontrera enfin qu'elle est faisable.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (989 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 874-966

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : G/DT2006-16,1
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : G/DT2006-16,2
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : G/DT2006-16,3
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : G/DT2006-16,4
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/T2006-16,1
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/T2006-16,2
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/T2006-16,3
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R/T2006-16,4

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université du droit et de la santé. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque de Droit-Gestion.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 3646.50438/07
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque de recherche juridique.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MICROF/CHA
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1521-2006-12
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.