Violence et politique dans la transition démocratique espagnole 1975-1982

par Sophie Baby

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Robert Frank et de Julio Aróstegui.

Soutenue en 2006

à Paris 1 .


  • Résumé

    Le poids de la violence politique dans le processus espagnol de transition vers la démocratie, entre 1975 et 1982, interroge l'image mythifiée d'une transition consensuelle et pacifique. L'analyse d'une base de données inédite - 3. 500 actes violents et plus de 700 morts - conclut à l'existence d'un cycle de violences spécifique. L'Etat doit canaliser la violence externe des protestataires, mais aussi la violence interne d'un appareil résistant au changement. La transformation du système répressif franquiste est perturbée par un terrorisme croissant qui menace d'emblée les principes fondateurs de la démocratie. Violences policières, torture et « guerre sale» contre le terrorisme en témoignent. Mais l'Espagne, traumatisée par son passé de guerre civile, avide d'ordre et de paix, exclut la violence de son imaginaire dans une volonté partagée de réconciliation nationale. Ce rejet symbolique n'aurait-il pas été, paradoxalement, un obstacle à une authentique pacification du pays ?

  • Titre traduit

    Political violence in the spanish transition to democracy 1975-1982


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par Casa de Velázquez à Madrid

Le mythe de la transition pacifique : violence et politique en Espagne, 1975-1982


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (941 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 806-856.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 06 : 108
  • Bibliothèque : Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (Nanterre).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : F 12079 (1-3)
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9493
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par Casa de Velázquez à Madrid

Informations

  • Sous le titre : Le mythe de la transition pacifique : violence et politique en Espagne, 1975-1982
  • Dans la collection : Bibliothèque de la Casa de Velázquez , volume 59 , 0213-9758
  • Détails : 1 vol. (XV-527 p.)
  • ISBN : 978-84-96820-91-3
  • Annexes : Sources et bibliogr. p. [443]-468. Notes bibliogr. en bas de page. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.