Manger et élever des moutons au Maroc : sociologie des préférences et des pratiques de consommation et de production de viande

par Gilles Sarter

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Maxime Haubert.

Soutenue en 2006

à Paris 1 (IEDES) .


  • Résumé

    Au Maroc, la viande est un aliment qui est très valorisé socialement et l'élevage des ovins y constitue une activité cruciale pour les foyers ruraux. Pour comprendre l'articulation des préférences des consommateurs et de la production de viande, nous nous sommes intéressé aux comportements des acteurs concernés. Nous donnons une description détaillée des pratiques de consommation, de distribution et de production des viandes. Celle-ci est fondée sur des matériaux issus d'observations et d'entretiens approfondis avec des consommateurs, des bouchers, des chevillards et des éleveurs (Rabat, Moyen-Atlas, Ouarzazate). Nous montrons que les concepts de « croyance normative» et « croyance positive» (Boudon) sont opérationnels pour l'étude de la formation des préférences et du fonctionnement des chaînes alimentaires. Nous aboutissons à des conclusions pratiques pour l'élaboration des politiques de l'élevage au Maroc.

  • Titre traduit

    To eat and to rear sheeps in Morocco


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (303 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 287-299

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 06 : 92

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9578
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.