Monuments du Japon : miroir nippon des temps de l'Occident

par Jean-Sébastien Cluzel

Thèse de doctorat en Archéologie

Sous la direction de Alain Schnapp et de Pierre Pinon.

Soutenue en 2006

à Paris 1 .


  • Résumé

    Depuis le XVe siècle, les commentaires des Occidentaux sur l'architecture du Japon reflètent, en négatif et dans l’histoire. Les valeurs de l'architecture d'Occident- Toutefois. Les textes d'avant 1868 désignent aussi les « monuments » élus par les autochtones. Oubliés, ces bâtisseurs de l'identité japonaise sont les pères de ceux qui, à partir de 1868, voulurent fonder une école d'Histoire de l'art japonais sur le modèle occidental. Mais les monuments japonais aspiraient à une interprétation nippone. Les bases de leur grammaire ne seront synthétisées qu'au début du XXe siècle. Quant à l’histoire de l’architecture japonaise, elle ne prendra forme qu'en 1941 sons la plume du jeune historien Ôta Hirotarô dont l'ouvrage affirme que la monumentalité japonaise est une sorte de restauration de la mémoire. Ce pan de l'histoire de la réception de l'architecture japonaise révèle différentes conceptions du temps et de l’histoire. Qui font des monuments du Japon un miroir des temps de l'Occident

  • Titre traduit

    Monuments of Japan : japanese mirror of western times


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (368 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 210bis-228bis

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 06 : 80
  • Bibliothèque : Centre de recherches sur le Japon. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : OUE143

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9507
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/3539
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.