Territorialité, techniques et réseau urbain au Brésil : le transit d'une terre en transe

par Fernando Ferraz

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Alain Gras.

Soutenue en 2006

à Paris 1 .


  • Résumé

    La thèse interprète le Brésil à partir de ses flux. Elle essaye de comprendre comment nous sommes arrivés à mettre en relation territorialité, techniques et réseau urbain au Brésil. Elle mobilise volontairement une transversalité disciplinaire. Elle comprend la philosophie comme un 'constructivisme immatériel' de la 'critique du présent' et prétend être en même temps théorico-conceptuelle et historico-critique. Cette thèse est divisée en six chapitres suivis de 'considérations finales'. Le premier chapitre explique la méthode philosophique adoptée; le deuxième établit la périodicité historique retenue; dans le troisième, le concept de 'dispositif de fluidité' est développé; le quatrième chapitre étudie la construction idéologique de \' état-nation brésilien par l’intelligentsia; le cinquième analyse le processus d'industrialisation du pays entre 1890 et 1960, et le sixième propose une analyse de certains types de flux au Brésil. Les 'considérations finales' ont pour but d' arriver au problème de la constitution du réseau de villes au Brésil.

  • Titre traduit

    Territoriality, techniques and the urban net in Brazil : the traffic of a country in trance


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (126 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 188-198

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 06 : 89

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9521
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.