Cluny en Auvergne (910-1156)

par Arlette Maquet

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Michel Parisse.

Soutenue en 2006

à Paris 1 .


  • Résumé

    Après avoir présenté le cadre géographique et historique, cette thèse montre l'implantation et le développement des maisons clunisiennes dans le vaste diocèse de Clermont en Auvergne, en s'appuyant sur une série de cartes. Les liens particuliers unissant Cluny et l'Auvergne, expliquent l'ampleur de l'expansion. Les grandes maisons (Souvigny, Sauxillanges, Mozac, Ris-Thiers, La Voûte, Saint-Flour) sont analysées individuellement avec la constitution de leur réseau de dépendances. L'analyse des sources est reprise et la question des actes falsifiés envisagée. L'étude du cartulaire de Sauxillanges permet de mettre en évidence la constitution du temporel de cet établissement. L'utilisation des données archéologiques montre le rôle de Souvigny dans la construction du système idéologique clunisien en raison de la présence du tombeau et des reliques des abbés Mayeul et Odilon. . Chaque dépendance ou église fait l'objet d'une fiche précisant les données textuelles et archéologiques.

  • Titre traduit

    Cluny in Auvergne (910-1156)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol; (786 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 13-52

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 06 : 63

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9549
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.