La philosophie de la couleur persane : du XVe siècle à nos jours

par Mehrdad Samet Tehrani

Thèse de doctorat en Esthétique

Sous la direction de Geneviève Clancy et de Costin Miereanú.

Soutenue en 2006

à Paris 1 .


  • Résumé

    A l'aube de la civilisation persane, la valorisation du Soleil accompagne celle de la lumière et de la vision. Dans le culte de Mehr (Mithra )l'ascension visionnaire mystique, est accompagnée de photismes colorés. Cette traduction" visuelle" des degrés ascensionnels se retrouve aussi dans la vision mystique de Najm Kobra et Semnani. Cette recherche met l'accent sur l'influence du manichéisme sur la formation et l'évolution de la miniature persane, en même temps que l'inspiration manichéenne de Sohrawardî (le concept de l'intermonde). Le cadre du XV· siècle nous procure les éléments esthétiques qui nous permettent d'établir des liens entre le concept polychrome persan, basé sur l'opposition des contraires (complémentaires) et les théories modernes de la couleur: les gris colorés obtenus par la juxtaposition des couleurs opposées.

  • Titre traduit

    ˜The œphilosophy of persan colour : from the XVth century to now


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (356 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 307-313

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 06 : 5

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9151
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.