Archéologie des espaces littoraux dans le Cotentin médiéval et moderne (1204-1789)

par Jean-Michel Brunner

Thèse de doctorat en Archéologie

Sous la direction de Éric Rieth.

Soutenue en 2006

à Paris 1 .


  • Résumé

    Cerné par la mer, le Cotentin est une région profondément marquée par l'eau. Cette intimité avec un milieu pourvoyeur de richesses, alimentaires pour les uns, financières pour les autres, s'est inscrite dans la durée, non seulement dans les esprits, mais également dans les paysages. Selon les conditions naturelles, des communautés se sont constituées autour d'activités similaires et de destins partagés. Dès la fin du Moyen Age, ces ensembles se sont cristallisés, marquant dans la terre les orientations professionnelles des habitants. Les relations entretenues avec l'océan distinguant trois catégories distinctes, à l'origine de trois types de paroisses particulières, maritime, littorale et continentale. Dans chacune, les activités dominantes ont conduit à la spécialisation des espaces et des hommes. Ce phénomène s'est régulièrement accentué pour constituer des ensembles paroissiaux professionnellement cohérents où les activités dominantes étaient profondément ancrées.

  • Titre traduit

    Archaeology of littoral spaces in medieval and modern Cotentin (1204-1789)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (497 f.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 43-98

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : R 06 : 28
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.