Somiglianza e simulazione

par Sara Guindani

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Renaud Barbaras.

Soutenue en 2006

à Paris 1 en cotutelle avec l'Università degli studi (Milan, Italie) .


  • Résumé

    Donner une formulation explicite à la relation de ressemblance est non seulement essentiel, "pratiquement et théoriquement ", à toute histoire de l'art, mais devient une nécessité éminemment philosophique dès lors que l'on pense que c'est précisément la relation de ressemblance qui garantit une certaine "image de la pensée" pour utiliser une expression de Deleuze -, c'est-à-dire celle qui a été tracée par le geste inaugural de la philosophie de Platon. L'ontologie platonicienne est en effet scandée par le rythme des " bonnes " et des " mauvaises" ressemblances, et cela est peut-être la vérité ultime de toute théorie, c'est-à-dire de tout savoir qui manifeste d'emblée son ascendance visuelle. Une interrogation autour de la notion de ressemblance ne se borne donc pas à offrir des occasions de réflexion pour la seule histoire de l'art, mais se présente, dès le début, comme question philosophique centrale.

  • Titre traduit

    Resemblance and simulation : from portrait to dream


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (217 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 204-214

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 06 : 13

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9208
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.